Date: 17.11.2019  Heure: 23:02 GMT


Ajouté le : 27.11.2015 12:30

Al-Qaïda affirme avoir tué deux espions pour la France

ALAKHBAR (Nouakchott)-Al-Qaïda au Maghreb Islamique a revendiqué, dans un communiqué envoyé à Alakhbar, la responsabilité de la mort de deux touaregs du Nord-Mali, accusés par l’organisation "d’espionnage pour le compte de la France".

Selon Aqmi, il s’agit de "Mohamed Ag Abdellah (Kanou), tué le 9 octobre 2015 à Bir, et de Fajr Ag Sidi Mohamed, tué le jeudi 19 octobre 2015 dans sa cachette à Burdj Baaji en Algérie".

L’organisation affirme que les deux Touaregs "collectaient des renseignements sur ses positions pour les fournir ensuite aux Français".

Aqmi accuse également Mohamed Ag Abdellah et Fajr Ag Sidi Mohamed d’avoir "participé au meurtre" de certains de ses combattants.

Et l’organisation d’affirmer son "engagement auprès d’Allah à mettre le temps qu’il faudra pour traquer les espions collaborateurs avec les Français ou avec d’autres apostats", ajoutant qu’il "ne fermera pas l’œil sur l’injustice et n’oubliera jamais de venger ses frères".

Al-Qaïda au Maghreb Islamique appelle cependant "ceux dont les mains sont entachées de saletés (espionnage) à se repentir avant que les moujahidine ne mettent la main sur eux".




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires