Date: 22.04.2019  Heure: 04:36 GMT


Ajouté le : 04.01.2016 00:19

Les mahdara, une "ligne rouge à ne pas franchir" (Opposant)

ALAKHBAR (Nouakchott)- L’opposant mauritanien et président de la Ligue nationale de soutien au peuple palestinien, Mohamed Mahmoud Ould Ematt, a déclaré que « la rue mauritanienne ne va jamais tolérer qu’on franchisse la ligne rouge que constituent les mahdara (écoles coraniques)».

«Nous n’accepterons pas que l’on porte atteinte aux mahdara ou aux instituts religieux sur cette terre de Chinguetti», a dit Mohamed Mahmoud Ould Ematt, lors d’une rencontre de soutien au peuple palestinien, tenue dimanche à Nouakchott.

 

L’histoire a démontré, selon lui, que « toutes les campagnes dirigées contre les mahdara ont échoué».

 

Ould Ematt  a par ailleurs salué la sortie sur la question du Cheikh O. Deddew qui  appelle à la "résistance" contre la fermeture d’écoles coraniques.

 

Mohamed Jemil Mansour, chef du parti mauritanien d’obédience islamiste, Tawassoul (Opposition) avait lui déclaré que La fin des Mahdaras "sera la fin de la Mauritanie".

 

Une quarantaine d’écoles coraniques ont été fermées dans l'Est de la Mauritanie au motif qu’elles dépendaient d’instituts d’enseignement non reconnus par l’Etat.




chinguitel

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires