Date: 12.12.2018  Heure: 03:24 GMT


Ajouté le : 30.05.2016 05:20

Mauritanie: un journaliste, viré pour avoir mal prononcé le nom de la 1ere dame


Radio Mauritanie revient sur la décision de mettre un journaliste à la porteALAKHBAR (Nouakchott)- Un  journaliste a été viré de la Radio nationale de Mauritanie, jeudi  26 mai, pour avoir mal prononcé le nom de la première dame du pays.

 

Le journaliste, Pape Khalilou Diop, travaillait depuis prés de « six ans » à la section Wolof (une des quatre langues nationales du pays).  Il a mal prononcé le nom de l’épouse du président mauritanien, lors de l’édition du journal de 7 H.

 

«Le nouveau directeur général, Abdallah Hormatallah, m’a soufflé à l’oreille que je serai sanctionné. Quelques heures plus tard, le directeur de la Radio Rurale m’informe de mon renvoi, sans aucune mise en demeure», a expliqué Pape Khalilou Diop à Alakhbar.

 

A lire aussi: La Cour suprême confirme le licenciement abusif du journaliste Mamouny O. Moctar

 

Contacté par Alakhbar, le directeur de la Radio Rurale, Idy Soumaré, qui supervise les sections de langues nationales à Radio-Mauritanie, a confirmé le renvoi du journaliste.

 

Ce renvoi intervient pendant que l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI) prononce de plusieurs manières le nom de la même première dame: « Marième Mint Ahmed dite Tekber »,  « Tekbir Mint Ahmed »,  Mariem Mint Ahmed dite Tekbir»,  «Tekeiber Mint Ahmed »... 

 

A lire aussi

Mauritanie: deux journalistes envoyés en prison
Mauritanie: Neuf journalistes agressés ou arrêtés en mai 2012-2013(SJM)

 




chinguitel

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires