Date: 21.05.2019  Heure: 18:49 GMT


Ajouté le : 22.01.2017 23:28

Gambie : l’accord de sortie de crise "n’a pas été respecté"

ALAKHBAR (Nouakchott)- Selon une source d’Alakhbar, la Présidence de la République mauritanienne a fait savoir au président guinéen, aux Nations unies, à l’Union africaine et à la CEDEAO que l’accord de sortie de crise en Gambie "n’a pas été respecté".

 

"Un seul point de l’accord a été respecté c’est celui qui concerne le départ de Jammeh de la Gambie", d’après la source qui cite toujours la Présidence de la République mauritanienne.

 

La source ajoute que la Présidence de la République mauritanienne "dénonce une violation de l’accord et appelle à son application intégrale et à l’installation d’Adama Barro au pouvoir dans les plus brefs délais".

 

La Présidence de la République mauritanienne a rappelé, d’après la source, que "l’article 14 de l’accord demande à Yahya Jammeh de céder le pouvoir et de quitter le pays.  En échange, la CEDEAO s’engagera à faire cesser l’intervention militaire et à procéder à une solution pacifique de la crise politique en Gambie".

 

Selon le representant de l'ONU, quelques 4000 soldats nigérians et sénégalais de la CEDEAO ont été déployés en Gambie pour une mission de sécurisation de l’ensemble du pays. Ces forces devront augmenter à 7000 hommes.

 




chinguitel

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires