Date: 20.07.2017  Heure: 22:28 GMT


Ajouté le : 11.07.2017 11:27

Mauritanie : l’arrestation de O. Ghadda, un règlement de compte politique

ALAKHBAR (Nouakchott) – L’arrestation à nouveau du sénateur Mohamed Ould Ghadda est un règlement de compte politique, a estimé Mohamed Jémil Mansour, le président en exercice du FNDU, Front National pour la Démocratie et l’Unité.

 

Le chef de Tawassoul, parti membre du FNDU s’exprimait à l’ouverture de la cérémonie de signature d’une déclaration commune entre huit (8) forces politiques, contre le référendum anticonstitutionnel.

 

Le 12 mai dernier, le sénateur, à bord de sa voiture, avez percuté à mort trois personnes sur la route de Rosso après avoir perdu le contrôle du véhicule alors qu’il tenait d’éviter un chameau sur la chaussée.

 

Après l’accident, le sénateur avait été arrêté puis libéré sur demande du Sénat. Ould Ghadda a été arrêté vendredi à son domicile à Nouakchott avant d’être transféré à la prison de Rosso (sud). Un de ses frères a été interdit de lui rendre visite.

 

Selon Mohamed Jémil Mansour, les familles des victimes de l’accident ont pardonné le sénateur, ce qui conduit automatiquement à la clôture du dossier.

 

Par ailleurs, le président en exercice du FNDU a annoncé deux grandes marches prévues ces 15 et 18 juillet à Nouakchott et dans plusieurs capitales du monde contre le référendum constitutionnel.

 




Banner

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

L’écrivain Mohamed Yahya Ould Ciré: « Les Harratines sont victimes d’un double racisme»

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires