Date: 12.12.2017  Heure: 04:20 GMT


Ajouté le : 03.10.2017 09:30

Education : Quand est ce que l’Etat et le cadres… vont-ils comprendre ?

 

Par Cheikhany O. Sidina Maire de Maaden El ervan Directeur fondateur du systéme Oughoul El Ouahatt.


J’avais épargné à l’Etat et Parents d’Elèves la facture de l’enseignement secondaire de plusieurs centaine de jeunes  durant 14 ans (1994 -2008), par la conception et l’application du système  éducatif  Oughoul El Ouahatt (Cerveaux des Oasis) intensif et gratuit, réducteur du cursus secondaire à 3 ans en moyenne au lieu de 7 ans..

 

Je récidive depuis le 14 juillet 2017 par l’ouverture du Collège intensif et gratuit au profit de 15 élèves   âgés de 12ans admis au concours de la session de juin 2017.

 

Ces élèves qui  ont terminé  avant l’ouverture de l’année scolaire les modules du premier cycle des principales matières de Maths, Physiques chimie , français…   réussiront  sans faute au Brevet dans la session de juin 2018  pour assurer de nouveau  l’épargne à l’Etat et aux parents d’élèves les frais d’enseignement des 4 années du  collège. 

 

Ma question est de savoir, quand est ce que l’Etat, les parents d’élèves, et  les   dizaines   d’ingénieurs, médecins, docteurs  (dont un brillant Ministre de la jeunesse) vont-t-ils me rendre la monnaie en me consentant le respect ou le soutien de cette action philanthropique que je reprends   en cette année scolaire avec des moyens  nettement  réduits par l’âge et la  pérenne contrainte cardiovasculaire?

 

 

 




chinguitel

Composition du nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires