Banner

Date: 30.11.2021  Heure: 21:47 GMT

Les journaux du 23 janvier 2012

On sait que le prochain scrutin est prévu en 2014, de quel départ parle alors l’opposition qui poursuit sont périple dans les régions orientales du pays s’interroge ce matin l’Authentique.

Détails »


Les journaux du 22 janvier 2012

Y’ a-t-il péril en demeure? C’est la question que se pose, ce matin, Nouakchott Info, qui précise que l’Imam de la Grande mosquée de Nouakchott «appelle la classe politique à veiller sur la paix sociale», suite «aux échauffourées des étudiants de l’ISERI.»

Détails »


Les journaux du 19 janvier 2012

«La permutation des deux généraux Ould Hadi et Ould Bekrine «s’agit d’une véritable disgrâce» pour Ould Hadi qui était considéré jusqu’à alors comme étant le troisième homme le plus puissant du pays.»

Détails »


Les journaux du 18 janvier 2012

Moulaye Ould Mohamed Laghdaf «va-t-il quitter sont poste? C’est la question qui taraude les esprits. L’homme, est pourtant jugé courtois, travailleurs, mais n’a pas eu les coudées franches pour s’acquitter de sa mission.»

Détails »


Les journaux de 16 janvier 2012

«Nos hommes politiques ne se voient que comme des belligérants qui n’ont rien à partager d’autre que de querelles de chapelles, des échanges d’insanité et des sempiternelles accusations.»

Détails »


Les journaux du 15 janvier 2012

«Les observateurs ont remarqué que tous les députés de la majorité se sont évertués à ignorer royalement les revendication des rapatriés mauritaniens du Sénégal qui les avaient pourtant interpellés le même matin.»

Détails »


Les journaux du 12 janvier 2012

l'oppostion est «affaiblie par un courant en phase de construction qui prône haut et fort le changement de pouvoir à n’importe quel prix. Celui-ci regrouperait les islamistes dopés par le printemps arabe, les Harratines déçus de Messaoud, les jeunes rêveurs et, tout dernièrement, Ould Limam Chafi».

Détails »


Sénégal : trois candidats de l'opposition investis pour l'élection présidentielle

Les partis politiques d'opposition ont choisi les candidats qui iront en février à l'élection présidentielle sénégalaise. Ousmane Tanor Dieng, Idrissa Seck et Moustapha Niasse ont été investis respectivement par le Parti socialiste, la coalition « Idy4president » et l'Alliance des forces de progrès.

Détails »


Ould Horma : «Le pouvoir n’a pas une politique saine pour la Mauritanie»

«L’actuel pouvoir n’a pas une politique correcte pour la Mauritanie(…) Nous ne voyons pas la politique de ce gouvernement saine pour la Mauritanie, a déclaré Abdesalam Ould Horma, président du parti Sawab.

Détails »


L'Iran menace de fermer le détroit d'Ormuz

L'Iran a menacé de fermer le détroit d'Ormuz à la navigation si les puissances occidentales décrétaient un embargo sur ses exportations de pétrole.

Détails »





O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2021

Partenaires