Date: 21.05.2019  Heure: 18:39 GMT


Ajouté le : 28.11.2017 13:09

Bocar Lamtoro: « Mon père a été "pendu" la veille du 28 novembre »

ALAKHBAR (Nouakchott) - 28 militaires noirs "ont été pendusla veille 28 novembre 1990 pour célébrer l’indépendance" de la Mauritanie, selon plusieurs organisateurs de défense des droits de l’homme dont le Fonadh, Forum des Organisations mauritaniennes des Droits Humains

 

Bocar Lamtoro Camara témoigne : « A l’âge de 15 ans m’a mère m’a dit que mon père était pendu dans la nuit du 28 novembre 1990 à Inal  (une commune de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou)  Depuis ce jour, je suis sous le choc, surtout quand le 28 novembre arrive. ».




chinguitel

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires