Date: 18.10.2018  Heure: 16:01 GMT


Ajouté le : 12.03.2018 17:42

Un chroniquer demande le retrait d’une affiche du Centre Mauritanien de la Langue Arabe

AKHBAR (Nouakchott) - Le journaliste et chroniqueur Ahmed Ould Wadya demande le retrait d’une affiche du Centre Mauritanien de la Langue Arabe. L’affiche appelle à débarrasser la langue arabe des emprunts aux autres langues.

 

Le Centre Mauritanien de la Langue Arabe est dirigé par le chargé de mission à la Primature Mohamed Mohamed Vall (Ould Sidi Abdellah).

 

Selon Ould Wadya, « le poular, le Soninke et le Wolf sont des langues musulmanes et nationales.  L’esprit de la Constitution, la Charia, et même la morale n’admettent pas qu’on débarrasse notre expression et nos plumes de ces langues. »

 

Lire aussi: Mauritanie : « Le Coran, un prétexte pour l’arabisation forcée » (Chroniqueur)

 

« Le Français est la deuxième langue de l’Administration et de l’Enseignement. Il est parlé par un nombre de fils du pays qui jouissent des mêmes droits que leurs concitoyens qui apprennent et parlent l’Arabe ».

 

Ould Wadya d’ajouter « dans un pays marqué par sa diversité linguistique et ethnique cette affiche est une erreur grave à l’égard de la religion, du pays, de la langue arabe et des autres langues nationales »

 

Le chroniqueur invite les responsables du centre à « reconnaitre leur erreur et à s’en excuser », ajoutant que « la Mauritanie est si vaste qu’elle offre de la place à tous ses fils et à toutes leurs langues. »

 

Le Centre Mauritanien de la Langue Arabe précise dans son affiche que l’Arabe est la « langue du Coran et du hadith (tradition du prophète Mohammed) ». A propos, Ahmed Ould Waya indique : « C’est le même Coran qui nous dit : “Parmi ses signes (d'Allah) la création des cieux et de la terre et la diversité de vos langues et de vos couleurs. Il y a en cela des preuves pour les savants.” ». 




chinguitel

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires