Date: 17.10.2019  Heure: 03:11 GMT


Ajouté le : 19.04.2018 08:25

Mali : les éleveurs mauritaniens demandent l’allègement des formalités de transhumance

ALAKHBAR (Koboni) – Des éleveurs mauritaniens appellent leurs autorités à intervenir chez leurs homologues maliens pour que ces dernières allègent les formalités de la transhumance de bétail.

 

«Des fouilles et déclaration des biens sont exigés aux éleveurs mauritaniens à chaque point de contrôle à l’intérieur des terres maliennes. La Mauritanie n’applique pas la réciprocité », a déclaré à Alakhbar Cheikh El-Avya Ould Krami, un éleveur mauritanien. (Voir photo).

 

« Les ressortissants maliens, qui entrent en Mauritanie font l’objet d’un seul contrôle effectué à la frontière. Après, ils sont libres de sillonner partout », a-t-il ajouté.

 

Cheikh El-Avya Ould Krami a également indiqué qu’au Mali, « les éleveurs mauritaniens doivent au moins payer 10.000 francs CFA de taxe (600 Ouguiyas MRU environ) quelque soit le nombre d’animaux concernés, sans compter le frais des déplacent à l’intérieur du Mali. Cela est injuste ».




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires