Date: 26.09.2018  Heure: 10:35 GMT


Ajouté le : 14.05.2018 11:41

Mauritanie: Marche de l’opposition pour une alternance pacique au pouvoir

 L’opposition mauritanienne a tenu trois marches simultanées, dimanche dans la capitale Nouakchott, pour exiger une « alternance démocratique au pouvoir ».

 

Le point de chute des marches, organisées par le Front National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), était la place du « Stade de la capitale »

 

Prenant la parole, Mohamed Ould Mouloud, président en exercice du FNDU a réclamé la dissolution de la nouvelle Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) comme condition d’une élection transparente. « Nous demandons la dissolution de cette CENI qui n’a ni légitimité ni crédibilité », a-t-il lancé. Le FNDU exige aussi l’observation des élections par l’Union Européenne et des Nations unies.

 

Pour le chef du FNDU, « les prochaines élections sont une opportunité de réaliser le changement. Le FNDU a décidé d’y participer et barrer la route au régime (...) Nous allons le (régime) vaincre au prochaines élections par une sensibilisation de notre peuple et par sa résistance à toute forme de fraude»

 

Ould Mouloud s’est interrogé par ailleurs sur les « motivations derrière » la récente réforme du parti au pouvoir (Union Pour la République – UPR) : « Le peuple mauritanien manifeste aujourd’hui contre cette mascarade de réforme du parti au pouvoir. C’est un parti qui agonise parce que son président a son mandat en expiration. Pourquoi doit-on le réformer ? Mais pourquoi ? Ils veulent tromper le peuple mauritanien. Mais le peuple mauritanien ne l’acceptera pas ». 

 




chinguitel

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires