Date: 18.11.2018  Heure: 03:35 GMT


Ajouté le : 16.10.2018 10:27

Mauritanie : Vers l’augmentation des impôts et taxes sur des opposants au pouvoir

ALAKHBAR (Nouakchott) – Des sources d’Alakhbar ont révélé que la Présidence de la République mauritanienne a dressé, depuis deux semaines, une liste d'hommes d’affaires et de commerçants militants du parti d’opposition Tawassoul pour leur « imposer un régime d’impôt et de taxes exceptionnel.»

 

« La liste a été remise aux services des impôts, de la Douane et à l’Autorité des marchés publics afin d’augmenter les impôts et taxes douanières sur les personnes ciblées et de les empêcher de bénéficier de marchés publics», ont expliqué les sources.

 

Le parti Tawassoul est arrivé en deuxième position aux triple scrutin législatif, régional et municipal de septembre 2018, avec 14 députés à l’Assemblée nationale, une dizaine de communes remportées et une présence dans 11 des 15 Conseils régionaux du pays.

 

Durant la campagne pour ces élections, le chef de l’Etat mauritanien avait vivement critiqué le parti Twassoul qui est d’audience islamique. Et lors d’une récente conférence de presse, Mohamed Ould Abdel Aziz a dit : «La Mauritanie n’est pas laïque et ne le sera pas, mais nous n’accepterons jamais l’utilisation de la religion au profit de l’extrémisme politique car la religion islamique appartient au peuple mauritanien dans toutes ses composantes et non pas pour une partie en particulier.».




chinguitel

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires