Date: 17.11.2019  Heure: 22:04 GMT


Ajouté le : 31.10.2018 14:22

Mauritanie : L’opposition demande la révision du processus électoral

ALAKHBAR (Nouakchott) – L’opposition mauritanienne demande la révision du processus électoral avant les élections présidentielles de 2019.

 

« Le processus électoral est vicieux.  Un ensemble de choses doivent être rectifiées pour que les élections de 2019 puissent être réellement honnêtes et libres et ouvrir la voie et l’espoir devant le people mauritanien pour un changement bénéfique », a expliqué Mohamed Ould Mouloud, chef du parti UFP, lors d’une conférence de presse de plusieurs partis d’opposition ce mercredi à Nouakchott.

 

L’opposition mauritanienne a formulé sa demande après avoir étalé ses constats sur les élections législatives, régionales et municipales de septembre 2018. « Vous avez tous constaté qu’il y a eu une fraude et une corruption au grand jour. Il y a des lois qui répriment la corruption et la fraude, mais elles ne sont pas appliquées »

 

Ould Mouloud parle aussi de « l’instrumentalisation de l’Etat » en ajoutant : « Il y avait les généraux de l’armée, des chefs de service, des directeurs, etc. évidemment tout cela pour faire pression sur l’électeur et imposer la volonté du pouvoir »

 

Note-t-il également que « la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) n’avait pas été tout à fait neutre parce qu’elle n’est pas représentative de tout l’échiquier politique » et « vous avez eu une liste électorale qui n’a jamais été auditée».. 




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires