Date: 19.01.2019  Heure: 23:49 GMT


Ajouté le : 10.12.2018 00:43

Mauritanie : Un Guinéen remporte le concours international de plaidoirie sur les droits de l’homme

ALAKHBAR (Nouakchott) - La 6e édition du Concours international de plaidoiries pour les droits de l’homme de Mauritanie a été remportée, le mercredi 5 décembre 2018, par l’avocat Guinéen (De Conakry), Me Pépé Antoine LAMA pour sa plaidoirie intitulée « Nazouo Pascal Kolie, un ignoré de la Justice humaine »

 

L’avocat défend « Nazouo, un élève âgé de 17 ans, issu d’une famille de cultivateurs installée à Zowota, un village du sud-est guinéen fondé en 1881.

 

 Zowota a connu dans la nuit du 3 au 4 août 2012, aux environs d’une heure du matin, la visite inopinée mais préméditée des forces de défense et de sécurité. Ces forces, à l’aide de mitrailleuses kalachnikov, fusils d’assaut AK-47, 12-7, grenades, ont semé désolation, panique, pillages, destructions et massacres.

 

Pour cause, le mardi 31 juillet 2012, les habitants de Zowota avaient manifesté pacifiquement pour réclamer une meilleure répartition des redevances dues par BSGR/VALE, ce géant minier brésilien. Voilà le seul crime commis par les habitants de Zowota. Voilà le seul crime commis par les habitants de Zowota ».

 

Lire : Un Français remporte le concours international de plaidoirie sur les droits de l’homme

 

Le deuxième prix a été attribué à Me Amirouche BAKOURI du Barreau d’Algérie pour sa plaidoirie : « Le procès de la robe, avocat levez-vous ! ». L’avocat retrace un procès à haut risque, un procès de la « défense »: le procès de Me Ahmine Norredine, avocat à la cour, agrée près la cour suprême et le conseil d’état, poursuivi pour outrage à corps constitué et présentation de fausses preuves.

 

Le troisième prix a été accordé à Me Mouammar Mohamed Salem du Barreau de Mauritanie pour sa plaidoirie : « Le cas Hawa Cira » : une fille en errance, à la recherche de son être enseveli sous les décombres du passé. Victime de viol et de déni des droits à l’éducation, à l’accès à l’état civil et au mariage.

 




chinguitel

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires