Date: 17.11.2019  Heure: 22:59 GMT


Ajouté le : 26.12.2018 14:14

Mauritanie : Les écoles d’excellences et militaires, pour presque une seule communauté (Députée)

ALAKHBAR (Nouakchott) - "Les écoles d’excellences et militaires nouvellement crées sont réservées presque exclusivement à une catégorie d’enfants d'une seule communauté nationale", a affirmé la députée mauritanienne Coumba Dada Kane, vice-présidente de l’ONG IRA qui milite contre l’esclavage en Mauritanie.

 

Lire aussi : Un députe demande l’unification de l’enseignement fondamental

 

Selon la députée, « la sélection d’enfants d'une seule communauté nationale, parmi les autres est l’expression délibérée de bâtir  le projet machiavélique d’une  Mauritanie,  laissez moi dire,  exclusionniste où les citoyens  continuent de vivre la discrimination, la séparation et la stratification.

 

Les droits de l’homme en Mauritanie, ce n’est pas pour demain.  L’école publique pouvait un jour réussir cette mission mais hélas, il n’y a plus d’espoir. »

 

Coumba Dada Kane d’ajouter : « Tant que l’élément racial, tribal, régional et la naissance constituent  de régner en maitre absolu, la république et les droits de l’homme restent une chimère.

 

En Mauritanie toute tentative de promouvoir les droits de l’homme doit avoir pour socle la réduction de la fracture sociale, communautaire ou ethnique, elle-même aggravée par la posture de l’Etat : un Etat injuste et partial, ouvertement raciste.

 

La persistance des pratiques esclavagistes est la seule réponse que j’oppose à ceux qui soutiennent qu’en Mauritanie, les droits de l’homme sont respectés ».




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires