Date: 24.02.2019  Heure: 03:17 GMT


Ajouté le : 29.01.2019 15:38

Redonner de la vitalité aux communes

Devant la complexité des phénomènes urbains beaucoup de spécialistes favorisent une vision plus homogène qu'une approche cloisonnée. Les communes de Nouakchott sont -elles sur quelle latitude ?

 

 Par Faly

 

Si l'aspect économique est un indicateur suffisant, la commune de Tevragh Zeina a jusque là un avantage incomparable qu'on pourrait qualifier de cloisonnement économique du fait de la forte affluence journalière de populations des autres communes ce qui fait d'elle la commune la plus peuplée le jour ,par le grand commerce qui y est développé ,qui s'y développe d'ailleurs toujours avec comme conséquence une gentrification qui parachève la destruction des liens sociaux .Il est temps pour les communes de mieux analyser cette activité: le commerce pour une meilleure prise en compte . Comme l'illustre bien l'écrivain Jane Jacobs "The Death and life of Great American Cities " la disparition des quartiers détruit les liens sociaux.

 

Cet avantage n'a pour autant pas permis à cette commune de venir a bout d'un certain nombre de phénomènes urbains, on dira un problème de compétence sans moyen d’accompagnement, c est en tout cas un argument défendable. Les autres communes ne sont elles pas dans ce même processus ? En tout état de cause pour celles-là qui s'y aventurent les conséquences sont lourdes et multiples.

 

Lire aussi: La commune, maillon du welfare state

 

Cela suscite alors l'envie de revoir l'exclusivité donnée a cet indicateur de croissance économique non pas qu'il n'est pas suffisant mais de réorganiser la vision de la politique communale suivant une logique de proximité-isation des services et activités.

 

Cette nouvelle approche de développement permettra de relancer un processus de revitalisation de la localité, elle réduira les force pressions tant du point de vue des mouvements des populations, la consommation, la sécurité routière, le budget des familles, le volume des déchets, l’insécurité etc...

 

Donc au niveau local la proximité des services et activités va permettre de créer de greniers d'activités génératrice de revenus substantiels à un plus grand nombre de citoyens, une plus juste redistribution des richesses et plus d'équilibre entre les communes de la ville. Au plan socio-culturel et de la cohésion sociale, les emplois créés par l'approche constitueront un premier élément bâtisseur du lien social ajoutons à cela la création des espaces communs et parcs publics qui a leur tour vivifieront d'avantage les liens sociaux. Les communes doivent penser également à intégrer l’environnement dans leur organigramme malheureusement aucune ne l'a fait jusque là enfin le football a part la commune de Tevragh Zeina, les autres communes manquent encore de comprendre qu'il est un jeu certes avec de l'argent comme le dit Rémi mais surtout un complètement essentiel de rassemblement et de cohésion sociale.

 

Une vision sur deux axes à savoir : la densification de plusieurs rues au lieu d'une seule généralement ou tout y est concentré permet de redonner de la vitalité aux rues ; L'éclatement des marchés en petites et moyennes concentrations. Cette vision permettra une densification communale qu’on pourrait appeler de densification rythmée avec notre niveau développement.

 




chinguitel

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires