Date: 08.12.2019  Heure: 00:05 GMT


Ajouté le : 14.11.2019 15:40

La Mauritanie va accélérer les recommandations de la conférence mondiale sur la population et le développement

ALAKHBAR (Nouakchott) - La ministre mauritanienne des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille, Nene Kane, a présenté, mercredi à Nairobi, devant la conférence sur la population et le développement, les engagements de la Mauritanie pour accélérer les recommandations de la conférence mondiale sur la population et le développement organisée en 1994 au Caire.

Notons que ces engagements ont porté sur la réduction de la mortalité maternelle à 70 pour cent mille naissances vivantes à l’horizon 2030 et sur l’amélioration des services de la santé de la reproduction. Parmi les engagements forts du pays on peut aussi citer l’élimination des violences faites aux femmes, le captage du dividende démographique par la mise en œuvre d’une politique de la jeunesse axée, entre autres, sur la création d’emplois durables au profit des jeunes et la réforme du système national des statistiques.

La ministre a par la suite participé à un panel de haut niveau organisé sur l’autonomisation de la femme et le dividende démographique dans les pays du Sahel où elle a présenté l’expérience de la Mauritanie qui occupe la première place dans la sous-région en terme de capture du dividende démographique avec un indice synthétique de 0,46 contre 0,39 dans la sous-région.

En marge des travaux de la conférence, la ministre s’est entretenue avec plusieurs hautes personnalités dont notamment le Représentant régional du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Rappelons que la ministre est accompagnée par une importante délégation regroupant des responsables de son département et des ministères de l’Économie et de l’Industrie et de la santé, ainsi que d'un parlementaire et de représentants de la société civile.




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires