Banner

Date: 28.05.2020  Heure: 05:16 GMT


Ajouté le : 20.01.2020 09:41

La Mauritanie et le G5 du Sahel: atouts et piliers du succès

Sur invitation du président français Emmanuel Macron, les présidents des pays du G5 sahel (Mauritanie, Mali, Tchad, Niger et Burkina Faso) se sont réunis   à Pau(France), pour examiner la situation sécuritaire du sahel et étudier les voies et moyens pour améliorer la coopération entre les pays membres et la France et ce en vue de renforcer la lutte contre le terrorisme. 

 

Cette rencontre intervient après des réactions sur les réseaux sociaux montrant le mécontentement de certains sahéliens particulièrement au Mali et au Niger, vis-à-vis de la présence des forces françaises dans leurs pays.

 

Ce rendez-vous a   été une occasion pour le président français d’annoncer    l’envoi de 220 soldats français supplémentaires et le renforcement de la présence de la France au sahel. Et c’est dans la même logique que les parties impliquées ont décidé de créer ensemble "Coalition pour le Sahel”, qui se chargera de la coordination et de la concentration des actions militaires au niveau des trois frontières communes entre le Mali, le Niger et le Burkina.

 

Il va de soi que le sommet de Pau survient quelques semaines avant la rencontre   des pays du G5 sahel qui sera organisée à Nouakchott du 24 au 25        février 2020 et qui connaitra le transfert de la présidence du G5 Sahel à la Mauritanie.

En effet, la Mauritanie, au sein du Sahel peut jouer un rôle pivot, rôle que lui       confèrent de nombreux atouts dont les principaux   sont :

 

 1. Sa position géographique, stratégique et sécuritaire  

2. Sa contribution dans la lutte contre l’extrémisme violent a été salutaire et a permis de confirmer son rôle de premier plan dans la création du G5 sahel et dans les étapes importantes du processus de sa mise en œuvre dans ses aspects opérationnels, que ce soit :

 

- par l’accueil de sa première réunion

-  en abritant le siège du secrétariat permanent à Nouakchott

- en hébergeant son école militaire,

- en accueillant La première conférence des donateurs dans la région du sahel.

 

3. La Mauritanie   jouit également d'une confiance considérable dans les différents États membres du G5. En suite ses relations avec l’ensemble          constituent une soupape de sécurité et un pont de coordination entre les différentes parties impliquées dans le dossier sécuritaire du sahel.

 

4. La stabilité politique du pays dans une zone qui vit des crises identitaires et autres peut servir de gage de réussite aux partenaires y compris les pays de la sous-région.

 Voilà quelques éléments qui feront de la présidence de la Mauritanie   certainement très positive par ce que pertinente.

 

5.Une autre dimension à prendre en considération est la confiance et les bonnes relations dont jouit la Mauritanie auprès de ces populations autochtones qui constituent un incubateur pour les groupes armés.

En un mot voilà certains points forts que la Mauritanie peut faire valoir en faveur de la paix et de la stabilité dans la sous-région où des attaques de plus en plus meurtrières se sont déroulées ces derniers temps.

 

6. Futur président du G5 sahel, Monsieur Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, le Président Mauritanien, possède une expérience avérée dans les sujets sécuritaires au sahel et fut l’artisan de l’approche sécuritaire mauritanienne qui a démontré son efficacité, et constitue désormais une référence dans la sous-région en matière de la lutte contre le terrorisme, les crimes transfrontaliers.

Depuis son arrivée au pouvoir, il a adopté une stratégie d’ouverture sur toutes les classes politiques du pays, favorisant ainsi l’instauration d’un climat politique apaisé permettant de renforcer d’avantage la stabilité politique et la sécurité au service de la démocratie.  

 

7.   L’actuel ministre de la défense mauritanien, Monsieur Hanana Ould Sidi a été aussi le commandant de la force conjointe de G5 sahel et son passage à la tête de cette force a été salué par les partenaires étrangers et les commandants des forces de Minusma et de Barkhane, ce qui permet à la Mauritanie d’en profiter pour mener à bien la mission qui lui sera attribuée.

 

8. La transition démocratique que la Mauritanie a connue, les élections attendues au Niger, la mobilité politique et sociale au Mali sont autant de facteurs sur lesquels il est possible de travailler pour créer des conditions plus favorables afin d’inviter les différentes parties maliennes à s’asseoir autour d’une table de négociations et à signer un accord sérieux, durable garantissant la stabilité dans la région.

 

9. Par ce que la Mauritanie va accueillir les exercices militaires impliquant les Américains et des trentaines pays    << Flintlock - février 2020 >>, elle peut ainsi profiter de cette belle occasion pour convaincre les Américains de la nécessité de prêter aide et assistance aux pays du G5 sahel afin d’éradiquer le terrorisme de la zone.

10. La coalition du sahel doit adopter un mécanisme de suivi pour accélérer les avancés dans le volet relatif au développement à la base ce qui ne manquera pas d’avoir un impact positif sur la population cible.

 

C’est ainsi que tous ces atouts réunis que les pays du sahel pourront subvenir aux besoins des populations locales qui sont doublement victimes des aléas climatiques, de la pauvreté, du chômage, de l’analphabétisme, du manque d’eaux, des soins, d’insécurité etc.

Il sied de rappeler que la jeunesse qui représente plus de 65% de la population du sahel et représente à la fois un facteur de force et un facteur de faiblesse (danger) est la colonne vertébrale de toutes les actions qui se veulent pérennes et c’est pour cela qu’il faut toujours assurer leur insertion.

 

Au passage, j’aime attirer l’attention de tous les partenaires que la jeunesse reste la cible privilégiée des terroristes qui profitent de la précarité de cette tranche sociale qui manque de tout. Et c’est pour cela que je recommande la prise en charge de cette jeunesse qui se cherche.

 

Mohamed Moctar Hasni

 

 

 




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2020

Partenaires