Date: 22.02.2020  Heure: 19:17 GMT


Ajouté le : 08.02.2020 13:18

Mauritanie : O. Maham parle de haute trahison et du Président

ALAKHBAR (Nouakchott) - Sidi Mohamed Ould Maham, ancien chef du parti au pouvoir en Mauritanie, Union Pour la République (UPR), estime que "l’implication du Président de la République dans la fabrication d’argent public et dans sa circulation ou disparition, de façon délibérée, constitue une violation de ses obligations constitutionnelles et une haute trahison qui necessite des poursuites".

 

Ould Maham ajoute dans une publication sur les réseaux sociaux, que "la haute trahison dans son sens traditionnel signifie généralement des actes de communication avec l'ennemi, de cession de souveraineté ou d’organisation de fuites de secrets d'État (…) Cependant, elle exclut les actes liés à la gestion administrative et financière de l'État".

 

Ould Maham intervient dans un contexte de création d’une commission d’enquête parlementaire sur les 10 ans de règne de l’ex-Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz.

 

Sidi Mohamed Ould Maham qui est également juriste étaye son argumentation par l’article 93 de la constitution mauritanienne tirée, selon lui, de la Constitution française (5éme République).




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2020

Partenaires