Banner

Date: 19.09.2020  Heure: 22:23 GMT


Ajouté le : 12.08.2020 12:23

Mauritanie : Le parquet général enclenche la procédure contre les gabégistes

Initiativesnews / Le pôle en charge de la lutte contre la gabegie est entré en action mercredi. Sa mission: éplucher le rapport de la commission d’enquête parlementaire et envoyer devant les tribunaux toutes les personnes compromises dans des affaires de détournement des deniers publics.

 

Le compte à rebours vient ainsi d’être lancé pour le plus grand procès de l’histoire de la Mauritanie contemporaine.

 

En effet au vu des conclusions de la commission d’enquête parlementaire des sommes faramineuses ont été dilapidées et il va falloir mettre en évidence la traçabilité de ces fonds et les traquer jusque dans les comptes à l’étranger et dans les paradis fiscaux. Comme on le voit donc les limiers de la police économique et les juges ont du pain sur la planche.

 

Le procès en vue marque un tournant dans l’histoire du pays et dans le mode de gestion des biens publics. Jusque-là l’impunité était de mise et l’Etat était considéré comme une vache à lait, une hémorragie financière qui a mis l’économie nationale à genoux et qui a annihilé tous les efforts de développement.

 

Cette nouvelle donne ne sera pas sans conséquence sur l’attelage gouvernemental et les observateurs misent sur le départ de plusieurs ministres qui étaient dans la ligne de mire de ladite enquête.

 

La recréation est donc finie et la nouvelle volonté politique aidant, la justice a promis de sévir contre les détourneurs mais « avec la rigueur et le sérieux requis, conformément aux lois en vigueur. »

 

En espérant que la montagne n’accouche pas d’une souris, les mauritaniens retiennent leur souffle et espèrent que ce feuilleton rocambolesque se termine par la récupération de tous les biens spoliés et une punition exemplaire et dissuasive pour tous les auteurs.

Bakari Guèye

 




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2020

Partenaires