Banner

Date: 28.05.2020  Heure: 18:30 GMT


Ajouté le : 08.11.2011 20:50

Mine : La Mauritanie dispose d’un code minier parmi "les plus compétitifs" (ministre)

Nouakchott - Le ministre du pétrole de l'énergie et des mines, Taleb Ould Abdival a indiqué que la Mauritanie renferme un potentiel minier extrêmement riche et dispose d'un cadre attractif, d'un arsenal juridique et des conditions fiscales des plus encourageantes.

Le ministre a ajouté, mardi soir à Nouakchott, au cours d'une réunion des investisseurs miniers partenaires de Kinross Tasiast, que le code minier mauritanien est l'un des plus compétitifs du point de vue fiscal et juridique et bénéficie d'une stabilité du régime garantissant tous les investissements dans le pays.

Ould Abdival a également fait remarquer que la Mauritanie a toujours été respectueuse de ses engagements vis-à-vis de ses partenaires miniers quelles que soient les conditions particulières politiques ou économiques, donnant comme exemple la Société Nationale industrielle et minière (SNIM) qui constitue un modèle du respect par le pays de ses engagements à l'égard de ses partenaires miniers.

"La convention avec Tasiast a été signée en 2004, mais jamais, il n'y a eu le moindre acte qui puisse porter préjudice à ce cadre conventionnel avec cette société", a-t-il dit, avant de souligner que le gouvernement a signé la convention internationale sur la transparence en matière d'industries extractives.

Le ministre du Pétrole, de l'Industrie et des Mines a enfin rassuré les investisseurs sur le fait que le gouvernement mauritanien est engagé à respecter ses engagements et à entretenir des relations gagnant-gagnant avec les entreprises minières, notamment Kinross Tasiast et ce dans un esprit attractif pour les investissements.

De son côté, James Crossland, Vice-président exécutif des Relations extérieures et de la responsabilité sociale de Kinross Tasiast (KT) a précisé que cette réunion des investisseurs miniers partenaires de KT, qui précède la réunion internationale des investisseurs miniers qui se tiendra jeudi à Londres, a pour objectif de présenter la Mauritanie et le projet Tasiast aux partenaires.

Il a indiqué que les investissements de KT atteindront 3 milliards de dollars au cours des 3 prochaines années et souligné que son entreprise est en train de finaliser l'étude de faisabilité de l'extension du projet Tasiast.

Répondant à une question de l'AMI portant sur les préoccupations environnementales des populations de l'Inchiri en particulier et de la Mauritanie en général, James Crossland a indiqué que Kinross, convaincu que le partenariat rentable doit être responsable, respecte dans ses activités en Mauritanie et partout dans le monde, les mêmes critères environnementaux.

Il a enfin dit que la société a investi 10 millions de dollars pour la mise sur pied d'une école de formation d'ingénieurs et mobilisera un investissement important dans la création d'un centre médial moderne. D'autres investissements dans les actions sociales verront le jour bientôt.
Auparavant, Melainine Ould Tomy, vice président des relations extérieures de Kinross Tasiast a fait un exposé sur les objectifs de la réunion, les activités de la société et le climat propice aux investissements en Mauritanie.

Le ministre du pétrole, de l'industrie et des mines a, en fin de la rencontre, répondu aux questions des investisseurs étrangers qui ont porté entre autres sur les garanties des investissements en Mauritanie, le régime fiscal appliqué, le cadre juridique et les conditions des activités minières en Mauritanie. (AMI)




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2020

Partenaires