Banner

Date: 12.04.2021  Heure: 14:59 GMT


Ajouté le : 05.03.2021 13:48

Sénégal : Deux morts dans des manifestations contre l’arrestation d’un leader de l’opposition

ALAKHBAR (Nouakchott) - Deux morts au moins et plusieurs blessés ont été enregistrés dans les manifestations qui se poursuivent depuis le mercredi 3 mars dans différentes villes du Sénégal notamment à Dakar, la capitale, contre l’arrestation d’un leader de l’opposition, Osmane Sonko, chef du parti PASTEF.

 

Osmane Sonko qui est arrivé en troisième position lors des dernières élections présidentielles de 2019 a été arrêté par la Gendarmerie pour "trouble à l’ordre public et participation à une manifestation non autorisée".

 

L'arrestation de l’opposant est intervenue après son refus de suivre l’itinéraire défini par la Gendarmerie pour se rendre au Palais de Jusitice de Dakar pour être entendu dans une affaire d'accusation de viols.

 

L’arrestation a été suivie de scènes de pillage et de saccage ciblant des sociétés et entrprises françaises (Supers marchés Auchan, station Total, etc.), le sièges des tribunaux et des organes de presse officiel et priviés.

 

Dans le même contexte, le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) a coupé le signal de deux chaînes de télévision privées à savoir SenTv et Walfadjari pour "propos de nature à provoquer des troubles à l’ordre public ou à porter atteinte à la cohésion sociale ".

 

Plusieurs membres du parti PASTEF ou de la Société civile ont été arrêtés pour trouble à l’ordre public et apologie de la violence.

 




Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2021

Partenaires