Banner

Date: 29.11.2021  Heure: 21:04 GMT


Nouakchott le, 11/10/2021

 

A Monsieur le Ministre de l’Agriculture

 

Objet : Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de l’Agriculture 

 

Monsieur,

 Votre nomination à la tête du secteur de l’Agriculture, ainsi celle du Secrétaire Général a donné à tous les employés du département un espoir que nous avons rarement eu.                                                                                             

En effet, tous les employés et les opérateurs du secteur se sont dit : voici un Ministre qui par sa formation et son expérience connait bien le secteur. Notre espoir en vous était grand, pour nous les employés, c’était la fin de la mauvaise gestion des carrières et des injustices. Pour les opérateurs économiques, c’était la fin des insuffisances reprochées par les opérateurs agricoles et le Gouvernement au secteur.

 

Après la séparation de l’Elevage et l’Agriculture, il y’avait un organigramme à pourvoir que beaucoup d’employés attendaient. Après un mois de votre nomination, seuls les conseillers, les inspecteurs, et les directeurs ont été nommés par le conseil des Ministres. 

 

Votre excellence, après un certain retard, a nommé les délégués régionaux. Mais, les services et les divisions qui sont la cheville ouvrière du Ministère et dont la nomination ne dépend que de vous, souffre encore d’un retard non justifié.

 

Vous n’êtes pas sans savoir, Monsieur le Ministre qu’il y a beaucoup de cadres supérieurs et moyens qui attendent leurs nominations.

 

Parmi les employés qui attendent leurs nominations dans le nouvel organigramme, il y a des PNP (Personnel Non Permanent), dont la majorité sont assez compétents et ont une ancienneté respectable. Il y a aussi des cadres supérieurs recrutés sur concours et qui sont en conséquence des fonctionnaires de l’Etat et qui attendent depuis plusieurs années leurs insertions dans l’organigramme.    

 

Depuis plusieurs mois les divisions et les services dans les directions centrales et les délégations ne sont pas pourvus, ce qui veut dire qu’il y a arrêt de travail au Ministère. En effet, comment peut-on travailler et produire quand on n’appartient pas à service ou une division, et à qui un directeur va-t-il donné un ordre ?

 

De mauvaises rumeurs qui circulent au Ministère disent que votre hésitation et la souffrance des nominations tant attendues sont la conséquence d’un certain nombre de personnes que votre excellence désire contracter ou détacher au Ministère de l’Agriculture. Sachez Monsieur le Ministre que les employés du Ministère défendront leur priorité dans les nominations et les insertions dans l’organigramme où la compétence doit être l’unique critère fondamental.  

 

Monsieur le Ministre, nous ne sommes pas contre les nominations d’un personnel qui vient de l’extérieur du Ministère, mais nous défendrons  notre droit de prioritaires dans les nominations et les insertions et nous poserons en conséquence ce problème devant toutes les instances qui sont censées lui apporter une solution. 

Recevez, Monsieur le Ministre nos salutations. 

 

Le personnel du Ministère

 




BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2021

Partenaires