Banner

Date: 17.08.2022  Heure: 05:18 GMT


Ajouté le : 18.06.2022 18:28

Mauritanie : exposition photo sur l’engagement des sage-femmes pour la santé de la mère et de l’enfant

ALAKHBAR (Nouakchott) –  Une exposition photo, intitulée "Sage-Femmes, un engagement pour la santé de la mère et de l’enfant", a été organisée, mercredi, à l’École Nationale des Sciences Supérieures de la Santé de Nouakchott (ENSSS), par Expertise France en Mauritanie, en partenariat avec le ministère mauritanien de la Santé, Médicos del Mundo España, Santé Sud et l’Association Mauritanienne pour la Promotion de la Famille.

 

L’évènement a été supervisé par le secrétaire général du ministère mauritanien de la Santé, Mohamed Lemine Ould Mohamed El hadj en présence du directeur général de l’ENSSS, Ahmedou Ould Armiyou, de la cheffe du projet Temeyouz, Sarah Pizzocaro et  de l’ambassadeur de France en Mauritanie, Robert Mouillé.

 

L’exposition s’inscrit dans le cadre de Temeyouz, un projet lancé depuis juillet 2022 sur financement de l’Agence Française de Développement (AFD), à hauteur de huit millions d’euros, pour améliorer la qualité et l’accès aux soins sanitaires primaires et de santé maternelle et infantile dans la wilaya de Nouakchott (capitale) de Guidimakha, de Assaba et dans la Mougataa Tintane (Hod el-Gharbi) où le taux de mortalité infantile est plus élevé par rapport au reste du pays. 

 

En effet, sur 100.000 naissances, les services de santé mauritaniennes dénombrent, chaque année, 424 décès, tandis que la mortalité néonatale touche 22 nouveau-nés sur 1000. 

 

Le gouvernement mauritanien a deuilleurs fait que « l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle et infantile figure en meilleur position dans le programme du Plan national de développement sanitaire 2021 - 2030», a rappelé le secrétaire général du ministère mauritanien de la Santé, Mohamed Lemine Ould Mohamed el Hadj.

 

«Ce programme est traduit dans le plan stratégique national pour la santé reproductive et maternelle pour la période 2022 -2026. Tout ceci dénote du rôle clés et central des sage-femmes dans l’accompagnement et la réussite de ce programme en faveur de la santé de la mère et  de l’enfant », a poursuivi le secrétaire général.

 

L’exposition a mis également en exergue la collaboration entre Temeyouz et le Centre Nationale de Transfusion Sanguine dont l’objectif est « assurer une meilleure disponibilité des produits sanguins de qualité au niveau national et au niveau régional, avec la création du premier Centre Inter-régional de Transfusion Sanguine (CIRTS), basé dans l’Assaba »,  a informé la cheffe du projet Temeyouz, Sarah Pizzocaro.

 

« Fort d’un travail collectif prenant racine dans les priorités de la Mauritanie en matière de Sante, le projet Temeyouz, démarré en juillet 2020, a su fédérer avec succès de nombreux partenaires afin de concourir à un objectif commun qui est l’amélioration de la santé maternelle et infantile », a conclu l’ambassadeur de France en Mauritanie Robert Moulié.

 




chinguitelVF

BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2022

Partenaires