Banner

Date: 02.03.2021  Heure: 07:08 GMT


Ajouté le : 14.12.2011 12:05

Clôture "Appui aux Médias": Discours de SEM Hans-Georg GERSTENLAUER

Discours de M. Hans-Georg GERSTENLAUER Ambassadeur, Chef de Délégation de l'Union européenne, à la cérémonie de clôture Programme d'Appui aux Médias:


Monsieur le Ministre,
Mesdames et Messieurs les Professionnels de la presse,
Honorable invités,

Les médias sont une composante essentielle de la vie démocratique de toute société. La Mauritanie ne déroge pas à cette règle, ayant entamé un processus d'ouverture de sa sphère médiatique par le biais de la libéralisation de l'espace audiovisuel.

L'Union Européenne s'est engagée à accompagner cette ouverture par le projet d'Appui aux Médias financé à hauteur de plus de 85 millions d'UM (soit 220 000€).

C'est un plaisir pour moi d'assister ce matin à cet atelier sur la thématique du "rôle des médias dans la démocratie", qui vient clore le projet.

Cet atelier aujourd'hui est le dixième et le dernier d'une série de rencontres destinées aux professionnels du domaine des médias; rencontres qui se sont déroulées depuis le mois d'octobre de cette année.

Ces ateliers ont couvert une gamme de sujets variés allant de la viabilité des entreprises de presse aux possibilités offertes par les médias électroniques et l'utilisation des techniques multimédias.
Je suis heureux de constater que la participation à ces ateliers était remarquable tant sur le nombre de personnes que sur la qualité des interventions.

Ces ateliers avaient deux buts distincts:
- Tout d'abord, Former : certaines rencontres se sont focalisées sur la formation, et ont permis à un grand nombre de participants de se former et s'informer sur des techniques ou des aspects juridiques ou techniques de leur métier.

- Ensuite, Dialoguer : nous avons aussi mis à disposition une plateforme pour permettre un débat sur les différentes thématiques. Cela a, ainsi, permis d'identifier ensemble des besoins pour le secteur et des activités qui pourraient être élaborées dans le domaine des médias.

Je suis conscient, qu'en proposant une plateforme de discussion sur les futurs besoins, il y a possibilité que des attentes soient créées.
Comme vous le savez certainement déjà, l'Union européenne est un des plus grands bailleurs de fonds en Mauritanie. Nous sommes actifs dans un nombre important de domaines: allant de l'infrastructure à la justice.

Le domaine des médias est un secteur d'action important pour nous en Mauritanie.

C'est pourquoi, en complément aux dix ateliers, nous avons financé deux études par des experts du secteur. La première étude a porté sur le lectorat de la presse écrite et la deuxième sur la viabilité des entreprises de presse.

Mesdames et Messieurs,

Ce premier projet européen d'appui aux médias se termine à la fin de cette année. Nous étudierons avec grand intérêt les conclusions et recommandations à l'issue de cette série d'ateliers et des deux études, en collaboration avec nos partenaires mauritaniens. Nous analyserons ainsi les possibilités d'intervenir dans ce secteur dans un avenir proche.

Plus précisément, en ce qui concerne l'atelier d'aujourd'hui, je pense que pour un public tel que celui réuni ce matin, je n'ai nul besoin de vous convaincre de l'importance de médias ouverts et de qualité, pour le bon fonctionnement démocratique.

Les évènements du printemps arabe dans les pays voisins de la Mauritanie soulignent encore une fois de plus la nécessité d'un accès ouvert à l'information.

La Mauritanie est en train de vivre des changements sans précédent dans son paysage médiatique, au travers notamment de la libéralisation de l'espace audiovisuel et radiophonique.

Nous souhaitons tous que cette ouverture s'effectue dans les meilleures conditions et soit couronnée de succès.

Si les changements ne sont pas perçus comme étant positifs et justes, il est du devoir des médias de se faire l'écho de critiques éventuelles.

Mesdames et Messieurs,

L'atelier que j'ai le plaisir d'ouvrir ce matin couvrira non seulement la thématique du rôle des médias dans une démocratie, mais il permettra par ailleurs d'étudier le rôle du journalisme dans le processus électoral.

Ce sujet est d'actualité en vue des élections parlementaires qui sont prévues l'année prochaine. C'est pourquoi je vous invite vivement à participer et contribuer à notre rencontre d'aujourd'hui.

En tant que grand amateur de la presse et des autres médias en Mauritanie, je suis confiant que la couverture médiatique de ces élections bénéficiera de la meilleure qualité journalistique possible. Je souhaite que cet atelier y contribue dans une certaine mesure.

Pour conclure, je voudrais remercier le Ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement pour leur collaboration dans la réalisation de ce projet.

Je voudrais également féliciter toute l'équipe responsable de l'organisation de cette série d'ateliers, que nous pouvons d'ores et déjà qualifier de succès.

Il ne me reste plus qu'à vous inviter à participer, dialoguer et de vous souhaiter un excellent atelier

Je vous remercie.




Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2021

Partenaires