Banner

Date: 20.01.2022  Heure: 17:24 GMT


Ajouté le : 04.01.2012 09:03

Ould Horma : «Le pouvoir n’a pas une politique saine pour la Mauritanie»

ALAKHBAR (Nouakchott) – «L’actuel pouvoir n’a pas une politique correcte pour la Mauritanie(…) Nous ne voyons pas la politique de ce gouvernement saine pour la Mauritanie, a déclaré Abdesalam Ould Horma, président du parti Sawab.

Il a ajouté : «Nous sommes opposé au programme du parti au pouvoir et à l’’exécution de toute sa politique, si nous l’avions vu efficace, on ferait partie de ce programme pour entrer dans le gouvernement ou le soutenir»

Ould Horma, interviewé par La Tribune, répondait à la question : « Est-ce que votre parti envisage de partiper à un gouvernement d’union nationale ou de rejoindre la mouvance présidentielle ?

Et, si les partis participant au dialogue national ne seraient ni dans la mouvance présidentielle, ni dans l’opposition, il a précisé : « Il n’est permis à personne et ce n’est pas dans la morale politique de censurer le droit de l’autre et lui dire ce que tu fais n’est pas de l’opposition , je suis persuadé que nous ne jouons guère le jeu du chat et de la sourie. Nous ne trouvons aucune récompense du pouvoir et ne nous nous y attendons pas bien que le système récompense comme tout autre pouvoir».

Ould Horma est revenu sur le printemps arable, aui serait «aux portes» de la Mauritanie, pour positivement apprécier l’exemple tunisien et égyptien. Et pour la Lybie, il a, en revanche, déclaré: «L’intervention a aussi piétiné un autre principe, il y a des ennemis historiques des musulmans et des arabes : l’Amérique et l’occident, et la coalition avec eux est considérée comme une ligne rouge, ils ne rentrent pas dans un lieu sans y laisser des traces de gabegie et de maltraitances. Voyez ce qu’ils ont fait pour l’Irak.

Pour la Mauritanie, le président du parti Sawab a rappelé : «L’édifice social du pays est faible dans lequel se trouvent des composantes déshéritées totalement qui souffrent de la pauvreté, l’unité nationale du pays a vécu de fortes périodes sombres et des difficultés. Nous luttons pour la démocratie et pour préserver la Mauritanie, notre approche est de nous unir sans la violence car elle est le dernier recours»






chinguitelVF

BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2022

Partenaires