Banner

Date: 20.01.2022  Heure: 16:35 GMT


Ajouté le : 15.01.2012 10:52

Les journaux du 15 janvier 2012

ALAKHBAR (Nouakchott)- La présentation, devant le Parlement du bilan de l’action du gouvernement pour l’année (2011) et les perspectives de celle qui commence (2012) a été «un exercice périlleux pour un premier ministre de plus en plus décrié et dont l’équipe peine à prouver qu’il est à la hauteur des promesses faite par ‘’le président des pauvres’’ », lit-on, ce matin, dans l’Authentique quotidien.

Autre constat fait, à l’occasion, par le journal c’est que «les observateurs ont remarqué que tous les députés de la majorité se sont évertués à ignorer royalement les revendication des rapatriés mauritaniens du Sénégal qui les avaient pourtant interpellés le même matin.»

Le Véridique, lui, s’est interrogé : «La Mauritanie serait-elle victime d’un odieux complot ? En tout cas, pour l’hebdomadaire « jamais tension n’a été si tendue en Mauritanie qu’en cette période» Il y a d’ailleurs «risque de voir la Mauritanie plonger dans une implosion sociale dont les conséquences sont incalculable et peuvent retourner en premier lieu sur ceux qui les ont déclenché» a-t-il averti.

Une autre interrogation est soulevée par La nouvelle Expression. L’hebdomadaire se demande qui a tiré «Contingent de Darfour, partira ou partira pas», se demande «A quand le départ des policiers mauritaniens au Soudan ? La question mérite d’être posée. Car les policiers choisis pour répondre à une demande soudanaise, une demande qui date d’environ 7 mois sont devenus des Sans domicile fixe (SDF) ou des sans fonction fixe.»

Et La nouvelle Expression de terminer sur ce fait-diver insolite : un chien qui «règne en maître dans le quartier de la Socim»




chinguitelVF

BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2022

Partenaires