Banner

Date: 20.01.2022  Heure: 16:58 GMT


Ajouté le : 18.01.2012 12:10

Les journaux du 18 janvier 2012

ALAKHBAR (Nouakchott) -Moulaye Ould Mohamed Laghdaf va-t-il quitter sont poste? C’est la question qui taraude les esprits, nous apprend, ce matin, Le Quotidien. L’homme, selon le journal, est pourtant jugé courtois, travailleurs, mais n’a pas eu les coudées franches pour s’acquitter de sa mission.»

Yahya Ould Ahmed Waghaf, serait, lui, plus audacieux à croire L’Authentique. Le journal annonce que l’ancien premier ministre «vient de jeter un véritable pavé dans la mare: d’abord par le titre singulièrement évocateur-et provocateur- de la table ronde qu’il a organisée lundi soir: ‘’La Mauritanie, où va-t-elle’’. En suite, par son appel à un dialogue ‘’sérieux’’ qui n’exclue personne, ce qui est une manière de dire que celui qui vient d’avoir lieu entre la majorité et quatre formations de l’opposition n’est pas vraiment ce qu’il faut pour sortir la Mauritanie de la crise.»

Osé Ould Ahmed Waghaf, mais a-t-il échoué le parti des jeunes ? en tout cas, Biladi a sous-titré : «Un sursaut dans le néant…» L’hebdomadaire rappelle d’ailleurs que « le Sursaut serait né, dit-on, pour brouiller la piste imperceptible déjà pour un UPR, s’agrippant depuis sa naissance pour un lampion sans suif, ni huile.»
De toute façon, «il est clair, selon le Rénovateur, que les cercles de contestations se forment sur plusieurs fronts: politique, social, religieux. A l’intérieur comme à l’extérieur, la combinaison peut être dangereuse dans un pays qui a du mal à se remettre sur les rails de la démocratie maintes fois dévoyée.»

Et dans un autre registre, le journal se demande : «quand les ondes’ libres’’ vont-elles parler? Plus d’un mois après l’attribution des licences à de nouveaux patrons de radios et TV, dans des conditions qui soulèvent encore des questions, l’opinion publique attend impatience les premières émissions qui doivent faire la différence entre les goûts
Terminons avec Nouakchott Info qui parle «Des chiffres alarmants» qui viennent compliquer encore la question de l’ «insécurité alimentaire en Mauritanie et au Sahel».




chinguitelVF

BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2022

Partenaires