Banner

Date: 20.01.2022  Heure: 17:40 GMT


Ajouté le : 07.02.2012 10:35

La Police, les étudiants et TPMN (Presse)

ALAKHBAR (Nouakchott)- Passés la fête du Maouloud, les quotidiens réapparaissent abordant, à la première page, la grève des étudiants de l’Université de Nouakchott qui aurait un lien avec l’arrestation du coordinateur du Mouvement TPMN, Abdoul Birane Wane.

Selon le Rénovateur, « les mobiles de cette interpellation ne sont pas encore élucidées, mais déjà des présumées accusations font penser que cela soit lié aux événements qui secouent l’université (de Nouakchott), depuis quelques jours.»

Abondant dans le même sens, L’éveil Hebdo ajoute : «La Mauritanie renoue avec les vieux démons » c'est-à-dire «une vague d’arrestation a été perpétrée ces derniers jours à l’encontre des étudiants de l’université qui ont osé exprimer leur désaccords vis-à-vis de la gestion de cette institution.» Mais, « comme toujours, poursuit l’hebdomadaire, l’administration de l’université parle de manipulation par des "forces obscures", c’est ainsi que le coordinateur du mouvement TPMN a été interpelé.»

Quant au Quotidien, il est revenu sur la situation des étudiants arrêtés suite à ladite grève, pour rappeler : « Il y a eu des libérations mais un nombre indéterminé d’étudiants est encore aux mains de la police. Babacar Diagana, Sall Abdoulaye et deux autres sont en garde-à-vue au commissariat de la voie publique.»

Parmi ces gardés à vue, il y a Abdellahi Ould M’balla, rappelle Nouakchott Info. Selon le journal, «Abdellahi Ould M’balla qui aurait reçu une sévère correction lors de son interrogatoire, a décidé d’observer une grève de la faim en signe de protestation contre le refus opposé par les éléments de la police de Toujounine de le laisser se faire soigner. Et le journal de poursuivre : « Ould M’balla aurait, selon un proche, reçu des coups violents administrés par des policiers qui voulaient lui extorquer des aveux loin des motifs mis en avant par les étudiants grévistes.»

Terminons avec l’Horizon qui rappelle que le Président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz avait visité le centre de santé de Ouadane où il a donné ses instructions au staff médical d’accorder davantage d’intérêt au citoyens et améliorer les prestations» Et l’Horizon de préciser que c'était en marge du coup d’envoi du Festival de Ouadan, donné par Mohamed Ould Abdel Aziz.




chinguitelVF

BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2022

Partenaires