Banner

Date: 30.11.2021  Heure: 21:13 GMT


Ajouté le : 22.02.2012 13:19

Mauritanie : l’opposition veut «bouter Aziz par un soulèvement pacifique» (presse)

ALAKHBAR (Nouakchott) - La coordination de l’opposition démocratique (COD) a achevé une tournée de plusieurs jours qui l’a menée du Trarza au Guidimakha, en passant par le Gorgol et le Brakna », rappelle, ce matin, l’Authentique, qui précise que «dans toute les étapes de ce long circuit, la critique du pouvoir en place et la nécessité de le bouter dehors par un soulèvement pacifique ont été au menu des discours.»

Un discours d’ailleurs «musclé de l’opposition contre le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz où tous les coups furent donnés a été émaillé de sorties insidieuses, telle celle de Samori Ould béye, critiquant son ancien président Messaoud Ould Boulkheir qu’il qualifiera de «valet de Mohamed Ould Abdel Aziz dont il cire les chaussures.» Une « attaque virulente à laquelle la jeunesse du parti APP, que préside Ould Boulkheir a répondu avec autant de verve et de mordant,» rapporte l’Authentique.

Du côté de la majorité, le journal poursuit : «Le bureau du groupe parlementaire de la majorité a été convoqué, hier mardi à la présidence» à une réunion dite « catastrophe» qui, selon le journal, «pourrait avoir un ‘’rapport directe avec la poussée’’ de la COD et le ‘’péril’’ qu’« elle constitue de plus en plus pour le pouvoir» de Mohamed Ould Abdel Aziz.

Mohamed Ould Abdel Aziz emploierait d’ailleurs, selon Biladi, «à masquer ses inquiétudes vis-à-vis d’une situation de crise certaine, il se trahit quelque peu en faisant d’affection, au niveau d’IRA, un exploit incommensurable.» mais l’hebdomadaire ajoute que «la sortie annoncé sur l’antenne de la télévision nationale d’une audience accordée par le président de la république à un membre d’IRA de biram Ould Dah, décale un peu avec l’assurance qu’on s’évertue à cultiver dans le palais ocre.»

Terminons par Nouakchott Info qui souligne de nouveau que «la commission de supervisons des états généraux de l’éducation et de la formation n’avait toujours pas précisé la date exacte de la tenue de ses état généraux se contentant juste de préciser qu’elle a élaborée un plan d’action.»




BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2021

Partenaires