Banner

Date: 04.06.2020  Heure: 20:10 GMT


Ajouté le : 13.04.2012 12:46

Mauritanie: l'affaire BACIM BANK close par un accord entre la BCM et ECP

Vincent Le Guennou, président de Emerging Capital Partners (Photo: ALAKHBAR)

Vincent Le Guennou, président de Emerging Capital Partners (Photo: ALAKHBAR)

ALAKHBAR (Nouakchott) – Le groupe d'investissement ECP et la Banque Centrale de Mauritanie ont signé jeudi à Nouakchott un accord qui met fin à la crise de Bacim Banak, acheté par ECP en 2008 mais paralysé depuis lors par un litige, ont fait savoir jeudi les deux parties.

L'accord signé par Sid'Ahmed Ould Raïss, gouverneur de la BCM, et Vincent Le Guennou, président de Emerging Capital Partners (ECP) "met fin définitivement" au litige et donne à l'investisseur international une liberté entière dans la gestion de sa filiale mauritanienne qui deviendra sous peu ORABANK Mauritanie, selon ses responsables.

"C'était un incident. Une situation inattendue et inhabituelle. Nous étions patients et persévérants. Une solution a finalement été trouvée. Toutefois, nous n'avons pas des raisons pour remettre en cause, à cause d'un incident, l'environnement des affaires en Mauritanie", a confié à Alakhbar Vincent Le Guennou, président de Emerging Capital Partners (ECP).

"Nous envisageons de faire des autres investissement dans des autres secteurs en Mauritanie", a-t-il promis.

"La Mauritanie a connu sa crise politique en 2008. Actuellement elle est toujours en phase de stabilité ce qui la permet de jouer un rôle moteur dans la région", a encore déclaré Le Guennou à propos de la situation politique dans le pays.

Suite à plusieurs difficultés, la Banque Centrale procédé à la suspension des pouvoirs des actionnaires, des administrateurs de la BACIM-BANK pour la vendre en 2008 à ECP. L'ancien patron de la Banque Ahmed Ould Mogueya s'est opposé à la procédure faisant recours à la justice. ECP s'est limité depuis lors à nommer un directeur pour assurer la gestion des affaires courantes. Cette solution est censée permettre à la banque d'engager une politique d'extension et lancer des nouveaux projets.




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2020

Partenaires