Date: 02.09.2014  Heure: 21:14 GMT


Ajouté le : 07.05.2012 12:43

Mauritanie : Les Harratines "prêts à se sacrifier pour leur liberté" (Samory)

ALAKHBAR (Nouakchott)- "S’il n’y a pas une autre alternative que celle de la confrontation, les Harratines (ancien esclaves) seront prêts à faire face aux Beïdanes (leurs anciens maîtres), pour sauver leur honneur et faire valoir leurs droits", a déclaré Samory Ould Bey, président d’El Hor, mouvement mauritanien qui milite contre l’esclavage.

Samory dénonçait "l’instrumentalisation" de l’acte d’incinération de livres malékites "par le système esclavagiste de Ould Abdel Aziz, qui dresse, selon lui, l’Etat, les Beïdanes, les féodaux et les services de renseignements contre les Harratins, pour ramener ses dernies dans le joug de l’esclavage."

«Au lieu de laisser cette affaire entre les mains de la justice, Ould Abdel Aziz, qui devait garantir la séparation des pouvoirs, est intervenu publiquement ainsi que le Conseil des ministres en faveur de sanctions contre Birame, alors que celui-ci n’est pas encore présenté devant la justice», a-t-il constaté.

«Souvenez-vous du ministre qui a promis de transformer les mosquées en boulangeries et du Coran offert en modeste cadeau à Ould Taya. Il y a également dans ce pays ceux qui ont tué, violé, volé et enfreint les lois divines sans que personne n’ait réagi» a-t-il rapplé.

«Nous, Harratines, avons beaucoup souffert de l’injustice, de l’esclavage, de privation d’identité de la part des esclavagistes d’hier. Les esclavagistes ont falsifié l’histoire pour accaparer le pouvoir, défiant ainsi Dieu qui a crée et honoré l’homme, qui a demandé de l’égalité, d’entraide et de cohabitation entres les hommes. L’Islam est une religion de tolérance. Il est venu délivrer l’humanité des ténèbres, de l’ignorance et de la barbarie des forts contre les faibles», ajouté Samory.

«Ils se trompent, poursuit Samory, tous ceux qui pensent qu’ils ont le monopole du pouvoir et de la richesse, qu’ils ont le droit d’exploiter les autres, de semer désordre, la corruption et d’instaurer loi de la jungle sur ce territoire légué par le colonisateur français pas seulement à une communauté.»

«Pendant 34 ans, le mouvement El Hor milite pacifiquement et de façon civilisée sans pour autant se faire comprendre par la communauté Beïdane ; parce que celle-ci préfère pratiquer l’esclavage, la tricherie et sombrer dans sa folie», a-t-il estimé.

«Bravant les lois de Dieu, les Beïdanes ont asservi ceux qui étaient nés libres. Ils fondé des textes pour légitimer leur acte. Mais, tout le monde sait que les Harratines ont embrassé l’Islam dès sont avènement sur cette terre : c’est en masse qu’ils se sont volontairement convertis en Islam. Ils n’ont pas été contraints par des guerres saintes qui pourraient justifier leur asservissement», a terminé Samory Ould Bey.




Le groupe jihadiste El-Mourabitoune revendique l’attentat suicide contre l'armée française au Nord Mali

Biram Dah Abeid: Notre seule voie d’accès au pouvoir est celle démocratique et pacifique

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2014

Partenaires