Date: 23.08.2019  Heure: 22:03 GMT


Ajouté le : 13.05.2012 08:06

Scandale au BED: Un agent capturé par Aqmi, abandonné par O.Meguett (+Vidéo)

ALAKHBAR (Nouakchott) – Un agent du BED (Bureau des Etudes et de Documentation-Renseignements Extérieurs)se dit avoir été froidement abandonné par le général Mohamed Ould Meguett. C'est ce qui ressort d'un enregistrement vidéo des aveux du concerné qui sera lâchement exécuté ensuite par ses ravisseurs d'AQMI.

Dans la vidéo dont Alakhbar a obtenu une copie, un homme quadragénaire (dont nous taisons les données personnelles et les scènes d'exécution), se présente comme un agent du BED et détaille l'ensemble des missions que celui-ci lui aurait confiéesi. Il révèle en parallèle les tâches que lui confiait "la djama'a (AQMI)" et dont il dit avoir rendu compte à ses supérieurs en Mauritanie.

L'homme affrime, selon l'enregistrement, avoir rejoint les renseignements mauritaniens "il y'a quelques mois", et ajoute "Il m'a été demandé de recueillir toutes les informations disponibles sur ce groupe: membres, noms, numéros de téléphone, la manière de regroupement ou toute autre information", indique-t-il.

Il précisé."C'est le Général Mohamed Ould Meguet qui m'avait sollicité. J'ai aussi traité avec le commandant Hbibi Ould Delloul et le capitaine Khaïri. J'ai traité avec le trio tout au long de ma mission",

Les informations fournies par l'agent ont été hâtivement exploitées par les services de renseignments mauritaniens. Mais une fois découvert, l'agent sera exécuté sans que la partie mauritanienne ne fasse d'effort pour sa libération.

Pour sa part, , le Général Ould Meguet aurait affirmé, selon des sources proches à lui, "qu'il n'a rien à voir" avec l'homme, qui avait pourtant reçu 890.000 UM en contrepartie de toutes ces tâches.

Aucune enquête n'a été diligentée dans les conditions de sa mort, sa famille n'a été dédommagée que très modestement. Aussi, le dossier a été clos et certains officiers impliqués dans le scandale ont même reçu des promotions.

Les autorités mauritaniennes avaient pourtant la possibilité de négocier sa libération, comme se fut le cas récent du gendarme Ely Ould El-Mokhtar ou encore celui des humanitaires espagnoles.




chinguitel

Banner

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires