Date: 28.06.2017  Heure: 07:14 GMT


Ajouté le : 30.05.2012 09:36

USA: Un mouvement mauritanien gèle ses rapports avec TPMN

ALAKHBAR (Nouakchott)- Le Mouvement pour la Justice et l’Egalite en Mauritanie, MJEM basé aux USA a déclaré avoir suspendu temporairement sa collaboration avec TPMN en raison de la division au sein de TPMN.

La décision a été prise selon un communiqué du MJEM parvenu à Alakhbar lors d’une session d’urgence à Cincinnati lundi 28 Mai 2012.

MJEM qui déplore « la division au sein de TPMN» appelle «les 2 camps à résoudre leur différence» «En attendant, poursuit MJEM, nous continuerons à travailler sur notre plan d’action ici aux USA.»

Le MJEM réitère toutefois son engagement à collaborer avec tous les partis et mouvements des droits de l’Homme qui luttent contre le racisme d’état et l’esclavage en Mauritanie.

Dimanche, le coordinateur de TPMN a publié dans la presse un communiqué portant composition d’un nouveau bureau. Un bureau de 19 membres secondés par des coordinateurs et délégués régionaux et internationaux.

 

Lundi, le nouveau bureau est remis en cause par un contre-communiqué de 9 cadres et militants dont certains siégeaient dans l’ancien bureau. En outre, ces derniers reprochent au coordinateur sa gestion "unilatérale", et s’indignent d’être traités d’"infiltrés"

 

Mardi, lors d’une conférence de presse à Nouakchott, le coordinateur a minimisé l’incident déclarant: «Cette page est tournée. Personne n’a été exclu ; le nouveau bureau a été élu par les militants. Puis Abdoul birane Wane de qualifier ces dits cadres de «frères».

 

Cependant, dans le communique du nouveau bureau, sa mise en place est justifiée par le «devoir de réorganiser et assainir toutes nos structures pour le triomphe de notre cause. Nous dénonçons toutes les machinations et les complots du régime par l’intermédiaire de ses infiltrés.»

 

 




Banner

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

L’écrivain Mohamed Yahya Ould Ciré: « Les Harratines sont victimes d’un double racisme»

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires