Date: 12.12.2018  Heure: 04:01 GMT


Ajouté le : 11.09.2012 10:16

Enrôlement des étrangers: Une femme s’évanouit sous l’effet de la bousculade

ALAKHBAR (Nouakchott)-Une femme d’une quarantaine s’est évanouie ce matin sous l’effet de la bousculade devant le centre de Tevragh Zeina pour l’enrôlement des étrangers au Registre des Populations et des Titres Sécurisés.

Plusieurs centaines d’étrangers se sont précipitées depuis lundi devant lesdits centres pour demander la carte de séjour après que les formalités d’obtention ont été déclarés gratuites par le ministre de l’Intérieur. La quittance de 30 000 UM a été annulée et le délai repoussé au 15 octobre prochain.

Reste toutefois l’obstacle de l’insuffisance des centres d’enrôlement qui génère des queues interminables et des bousculades quotidiennes. Les autorités mauritaniennes ont promu l’ouverture de centres supplémentaires, En attendant, le Wali de Nouakchott, NGuissaly Fall demande aux étrangers de se rendre dans les trois centres d’enrôlements existants (deux à Nouakchott et un à Nouadhibou).

NGuissaly Fall a rappelé que l’enrôlement des étrangers se fait désormais à partir de l’âge de un an et avec une seule pièce d'identification (carte d’identité ou passeport) en cours de validité.

Pour sécuriser son territoire, la Mauritanie a lancé une opération d’enrôlement biométrique de ses citoyens et des étrangers résidant ou de passage dans le pays au Registre des Populations et des Titres Sécurisés.





chinguitel

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires