Banner

Date: 28.05.2020  Heure: 19:21 GMT


Ajouté le : 11.09.2012 16:27

L’affaire Yerim Seck alimente la presse sénégalaise

Yerim Seck /Aissatou Tall (setal.net)

Yerim Seck /Aissatou Tall (setal.net)

ALAKHBAR (Nouakchott)-L’affaire Cheikh Yerim Seck continue d’alimenter la presse de son pays. La journaliste sénégalais, directeur de publication du site dakaractu, est accusé de viol sur Aissatou Tall, une fille de 19 ans. Il est placé sous mandat de dépôt, selon la presse sénéglaise.

D'après leral.net, le journaliste récuse le viol et affirme que la fille était consentante, mais a paniqué une fois rentrée chez ses parents .

L'ancien premier ministre de Wade, Souleymane Ndéné Ndiaye, avocat de profession, se constitue avocat de Cheikh Yérim Seck. Il a même annulé un voyage d'affaires pour défendre le journaliste, apprend-on de dakaractu.

L’affaire a eu lieu dans la chambre numéro 9 à la résidence « Madamel » à Dakar, selon Leral.net. Avant, le journaliste aurait promis à mademoiselle Tall d’intercéder en sa faveur pour le casting de «Un café avec» qui passe sur une chaîne privée sénégalaise, poursuit rewmi.com.

Aissatou Tall, fille d'un magistrat a obtenu son baccalauréat à la prestigieuse école Mariama Bâ de Gorée, poursuit setal.net.




chinguitel

Banner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2020

Partenaires