Date: 17.08.2018  Heure: 01:31 GMT


Ajouté le : 17.10.2012 12:23

Mauritanie-Santé du Président: Rétrospective d'une intervention chirurgicale décisive

Aziz et Ould Ghazwani, mai 2010, à Tweila, où la fusillade a eu lieu samedi selon la version officielle (Photo: Alakhbar)

Aziz et Ould Ghazwani, mai 2010, à Tweila, où la fusillade a eu lieu samedi selon la version officielle (Photo: Alakhbar)

ALAKHBAR(Nouakchott) - Voici comment s'est déroulée l'intervention chirurgicale qu'a subie le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz à une heure tardive dans la nuit de samedi à dimanche pour extraire une balle de son corps. Les détails sont rapportés par l'hebdomadaire Alakhbar Info de sources à l'hôpital militaire de Nouakchott.

Le président arrive seul au service des urgences de l'hôpital militaire de Nouakchott en saignant. C'était aux environs de 20 heures. La panique envahi tout le personnel médical, notamment les infirmiers. L'officier qui assure la permanence était également surpris. Il conduit toutefois le président dans une salle particulière distante de plus de 50 mètres du portail de l'hôpital. Peu après, l'ordre d'évacuation des civils est donné.

L'accès réservé aux personnalités médicales et militaires

Toutes les issues sont aussi verrouillées. Même les membres du gouvernent n'avaient pas accès aux locaux. L'entrée est réservée uniquement à de hautes personnalités médicales et militaires: le médecin particulier du chef de l'Etat le colonel Meida et le chef d'Etat Major de l'Armée mauritanienne Mohamed Ould Mohamed Ahmed en tenu civile. Celui-ci arrive juste avant l'admission du président au bloc opératoire.

Le colonel Meida réunit l'équipe médicale

Le colonel Meida sert de son téléphone pour réunir l'équipe médicale. Il appelle un orthopédiste: le docteur Mohamed Mahmoud Ould Hassane, mais n'arrive pas à joindre le radiologue: le colonel Salikou. il passe alors à un autre radiologue, Michri Ould Rabani. Les chirurgiens viscéralistes Kane Boubacar et Sid' Ahmed Megueya rejoindront l'équipe plus tard.

L'orthopédiste Ould Hassane, qui va superviser les soins primaires, demande aux infirmiers de procéder au groupage sanguin du président. Ce dernier dit qu'il est du groupe (AB). Mais le docteur réordonne aux infirmiers de faire le groupage qui était (…). Aziz signifiera aussi qu'il a perdu beaucoup de sang depuis Twilla (à heure de Nouakchott), ce avant que le docteur Kane Boubacar admet Aziz au bloc après constat d'une hypotension.

Divergences  au cours de l'intervention  

Au cours de l'intervention qui dura trois heures de temps, une divergence  oppose le professeur Mougayé au professeur Kane qui devait diriger l'intervention. Le second boude alors la salle.

 

L'opération réussie, l'état nécessitera une surveillance médicale  de quatre semaines sauf en cas de nouvelles complications, d'après des sources médicales. Mais les chirurgiens mauritaniens seront surpris le lendemain de la décision d'évacuation du président en France sans leur concertation. L'évacuation prévue le dimanche à 8h du matin sera finalement retardée en raison de l'allocution de Ould Abdel Aziz sur la télévision nationale.




chinguitel

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires