Date: 22.04.2019  Heure: 04:44 GMT


Ajouté le : 23.01.2013 09:08

Bamako: L’état d’urgence prolongé et les arrestations multipliées

Un garde, mardi 22 janvier, à l’entrée de l’Assemblée nationale malienne (ALAKHBAR)

Un garde, mardi 22 janvier, à l’entrée de l’Assemblée nationale malienne (ALAKHBAR)

ALAKHBAR (Bamako) - L’état d’urgence a été prolongé au Mali et la fouille des véhicules et le contrôle d’identité s’intensifient dans la capitale Bamako. Des personnes sont arrêtées quotidiennement et des mosquées fermée ou perquisitionnées.

Le mardi 22 janvier, en pleine journée, des hommes bien armés (apparemment des forces de sécurité et de contrôle), à bord d’un pick-up, procèdent à l’arrestation d’une dizaine de personnes dans le grand marché de Bamako. La plupart des arrêtés étaient des jeunes. On en compte aussi des femmes, selon les envoyés spéciaux de Alakhbar au Mali.

Le lundi 21 janvier, des policiers, sur un pick-up accompagnés d’autres sur des motos, arrêtent plusieurs jeunes dans le quartier du Golf lieu de concertation de la communauté touareg de Bamako.

Plusieurs ressortissants de pays étrangers notamment les arabes se disent également être victimes d’«arrestation abusive».  Le mardi 22 janvier, à l’entrée des locaux de l’Assemblée nationale, un garde national malien contrôlant  la carte de presse d’un journaliste venant d’un pays arabe affirme : «Je n’ai pas confiance aux Arabes».

 

En outre, des mosquées sont perquisitionnées «pour chercher des caches d’armes ou de personnes suspectes», explique un journaliste malien. Le quotidien malien Le Combat dans son numéro 538 en date du mardi 22 écrit: «A Bamako des policiers font irruption dans les mosquées supposées cacher des armes.la semaine dernière la mosquée wahhabite da Badalabougou est fouillée jusqu’au minaret».

 

Le trafic routier est remarquablement ralenti entre la capitale et les régions au centre et au nord du pays où la guerre se poursuit contre les islamistes. «Il faut s’arrêter à plusieurs reprise » 

 




chinguitel

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2019

Partenaires