Date: 17.08.2018  Heure: 01:32 GMT


Ajouté le : 05.02.2013 18:38

Une lumière s'est éteinte dans notre vie : Le Colonel SIDINA est décédé !


Le Colonel Mohamed Sidina ould Mohamed Sidiya Ould Cheikh Mohamed Sidina est décédé, hier soir, au crépuscule du Dimanche 03/02/2013 : « ina lillahi we ina ileyhi raji3oun ».

Cet officier valeureux, courageux a été plusieurs fois Ministre.
Quand on a eu la chance de le rencontrer, on ne se souviendra que de sa simplicité, de sa disponibilité à rendre service et surtout de sa bonne humeur permanente.

Il était gravement malade, depuis plusieurs mois, mais son courage ne voulait pas le montrer.

A la mort, il s’attendait à chaque instant !
Ces dernières années, il était retiré en brousse pour se consacrer à la méditation et à ses prières parce qu’il est le fils d’une prestigieuse Famille d’Ewald Ebyeri.

Je n’exagère rien, en disant qu’il était, en fait, le modeste chef de ce grand ensemble tribal…

La plupart d’entre nous font durant sa vie, la douloureuse expérience de la perte d’un être cher. Cet évènement tragique, auquel personne n’est préparé, suscite un large éventail d’émotions telles que le déni, la tristesse, l’incompréhension, la colère. Le choc passé, chacun vit son deuil différemment, et le souvenir de la personne disparue reste en nous.

Permettez-moi de lui dire :

La mort t’a emporté brusquement pour ton dernier voyage.
Notre peine est immense. Ton décès est une vraie douleur au cœur et à l’âme.

Ton départ est le début d’une nouvelle vie, pour toi, dans un autre monde qui est Certainement le Paradis.

Comment se souvenir de toi, sans que des larmes d’amour et de peine nous montent aux yeux ?

Comment « écrire un texte » alors que tu es tellement vivant dans nos cœurs et dans nos souvenirs?

Tu étais pour nous un modèle de vie… Un exemple à suivre.
Toutes tes nombreuses connaissances et tous tes amis sont là pour toi. Nous présentons nos sincères condoléances à tes parents, à ton brave frère et à tes chères sœurs et bien sûr à tous tes courageux enfants.

La tristesse profonde de tes enfants témoigne que tu étais le meilleur des pères, le meilleur des papas.

A l’heure de ta mort, il nous reste des milliers de souvenirs de toi pour alimenter chacun de nos jours de vie… jusqu’au jour de notre mort.
Repose en paix. La vie ne dure qu’un instant, l’amour de tous ceux qui t’ont connu te sera éternel.

Nous ne t’oublierons pas. Nous t’aimons à jamais…
Nous sommes tous réunis, des centaines de personnes, à ton modeste domicile, pour recevoir les condoléances traditionnels, avec ceux que tu as aimé que tu as chéri et protégé.

Sur les visages de TOUS, à un moment, on aperçoit une goutte qu'on appelle une larme.

Autour de nous il n'y a plus de paysage, mais de la tristesse.


On savait que tu étais un Grand HOMME, mais cette fois encore, cette fois aussi, mais, cette fois surtout, hélas, cela se confirme avec ton départ définitif et le grand vide que tu laisses….


Allahoume r7amhou wa8vir lehou we tejawez 3anhou.AMINE !
Cheykhna Ould Mohamed Ould M’Rabit Mekkah(Membre de sa Famille)





chinguitel

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires