Date: 23.11.2017  Heure: 22:34 GMT


Ajouté le : 06.02.2013 16:41

Microsoft veut contribuer à l'essor économique de l'Afrique

Washington - Microsoft Corporation a présenté aujourd'hui l'Initiative Microsoft 4Afrika, une nouvelle réalisation qui va permettre à l'entreprise de contribuer activement à l'essor économique de l'Afrique pour améliorer sa compétitivité sur les marchés mondiaux.

D'ici 2016, l'Initiative Microsoft 4Afrika a pour objectif de mettre des dizaines de millions de dispositifs intelligents dans les mains de la jeunesse africaine, mettre en ligne 1 million de petites et moyennes entreprises africaines (PME), améliorer les compétences de 100 000 membres de la population active, et aider 100 000 jeunes diplômés à développer leurs compétences pour favoriser leur insertion professionnelle et en aidant 75 % d'entre eux à trouver un emploi.

« Le monde a reconnu les promesses de l'Afrique et Microsoft désire investir dans ces promesses. Notre but est de permettre aux jeunes, aux entrepreneurs, aux développeurs, aux chefs d'entreprise et aux dirigeants de la société civile de concrétiser leurs bonnes idées pour aider leur communauté, leur pays, le continent, et même au-delà » a dit Fernando de Sousa, Directeur général, Initiative Microsoft 4Afrika. « L'Initiative Microsoft 4Afrika se fonde sur un double credo : la technologie a le potentiel de changer l'Afrique, et l'Afrique a le potentiel de changer la technologie pour le monde. »

Dans la première étape cruciale pour accroître l'adoption des dispositifs intelligents, Microsoft et Huawei présentent le téléphone Huawei 4Afrika - un téléphone sous Windows 8 pleinement fonctionnel, pré-équipé d'applications soigneusement sélectionnées et conçues pour l'Afrique. Tout d'abord, le téléphone sera disponible en Angola, Égypte, Côte d’ivoire, Maroc, Nigeria et Afrique du Sud dans le courant du mois. Le téléphone Huawei 4Afrika est le premier d'une série de dispositifs intelligents « 4Afrika » ; il cible les étudiants, les développeurs, et les utilisateurs débutants de smartphones et leur offre un accès abordable à la technologie de pointe pour qu'ils puissent se connecter, collaborer, et accéder aux marchés et opportunités en ligne.

Pour augmenter l'accès à la technologie, Microsoft a aussi annoncé le déploiement d'un projet pilote en collaboration avec le Ministère de l'Information et des Communications du Kenya et le fournisseur de services Internet kenyan, Indigo Telecom Ltd, pour fournir une bande passante élevée, sans fil, et à un prix abordable. Ceci permettra d'ouvrir de nouvelles perspectives pour le commerce, l'éducation, les services de santé, et les prestations des services publics dans tout le Kenya. Le nom de ce déploiement est « Mawingu, » le mot swahili pour nuage. C'est le premier déploiement de stations de base à énergie solaire avec les "espaces vides" entre les zones de couverture des stations de télévision, une technologie partiellement développée par Microsoft Research. Ce projet doit fournir un accès Internet à haut débit dans des régions qui n'ont même pas l'électricité. Au cours des mois prochains, Microsoft doit mettre en place des pilotes similaires en Afrique orientale et australe pour explorer davantage la faisabilité commerciale des technologies de l'espace vide. Ces pilotes devraient encourager d'autres pays africains à accélérer la mise en place d'un cadre législatif permettant à ces technologies de l'espace vide de tenir les promesses d'accès universel sur le continent africain.

Pour aider les PME africaines, Microsoft a annoncé le lancement d'un nouveau centre en ligne qui permettra aux PME africaines d'accéder gratuitement aux produits nécessaires ainsi qu’aux services de Microsoft et autres partenaires. Ce centre va rassembler les services disponibles qui peuvent les aider à étendre leurs activités au niveau local, trouver de nouveaux débouchés à l'extérieur de leur rayon d'action immédiat, et accroître leur compétitivité. L' «offre de bienvenue » de Microsoft sera un enregistrement de domaine gratuit pour un an et des outils gratuits aux PME éligibles qui désirent se munir d'une présence professionnelle sur le Web. Ce centre en ligne sera d'abord disponible au Maroc et en Afrique du Sud en avril et s'étendra à d'autres marchés au fur et à mesure.

Pour accélérer le renforcement des capacités et le développement des compétences, Microsoft a créé l'Afrika Academy, une plateforme pour l'éducation tirant parti d'outils d'apprentissage en ligne et hors ligne pour aider les Africains à développer leurs compétences techniques et commerciales pour accroître l'entrepreneuriat et l'insertion professionnelle. La formation de l'Afrika Academy sera disponible à partir du mois de mars, gratuitement, aux récents diplômés, dirigeants politiques, et la communauté des partenaires Microsoft. Une des premières sessions de formation hors ligne doit se tenir dans les prochains mois avec des partenaires gérés par Microsoft en Côte d’Ivoire; elle sera axée sur le renforcement des compétences professionnelles et techniques de nos partenaires en Afrique de l'Ouest francophone.




chinguitel

Composition du nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires