Date: 19.08.2017  Heure: 22:22 GMT


Ajouté le : 14.03.2013 00:12

Ifoghas: Les derniers bastions d'Aqmi (Photos inédites + Vidéo)

Abdelhamid Abou Zeid, chef de la Katibat Tariq Ibn Ziad (ALAKHBAR / Exclusif)

Abdelhamid Abou Zeid, chef de la Katibat Tariq Ibn Ziad (ALAKHBAR / Exclusif)

ALAKHBAR (Nouakchott) – Les montagnes d'Ifoghas au triangle frontalier liant le Mali, l'Algérie, et Niger vivent ces jours-ci sur le rythme de farouches combats que se livrent les forces franco-africaines d'une part et les combattants d'Aqmi d'autre part.

Les informations disponibles sur ces combats restes infimes. Les seules sources étant les armées engagées dans la guerre et les forums salafistes.

Iyad Ag Gali, chef d'Ançar Dine (ALAKHBAR / Exclusif)

Iyad Ag Gali, chef d'Ançar Dine (ALAKHBAR / Exclusif)

Des photos et vidéos exclusives obtenues par Alakhbar aident à mieux comprendre la scène des opérations. Il en ressort que les combattants peuvent avoir accès à plusieurs sources d'eau. Ils peuvent également compter, dans leur nourriture, sur le potentiel animal dans la zone.

Un otage espagnol retenu dans une zone montagneuse (ALAKHBAR / Exclusif)

Un otage espagnol retenu dans une zone montagneuse (ALAKHBAR / Exclusif)

Les combattants islamistes essayent de garder ainsi leurs bastions les plus anciennes dans la sous région, préserver leurs dépôts d'armes et de munitions et, éventuellement, maintenir en captivité les otages qui seraient retenus dans cette zone.

Un combattant d'Aqmi près de Kidal (ALAKHBAR / Exclusif)

Un combattant d'Aqmi près de Kidal (ALAKHBAR / Exclusif)

Ces document démontrent que les otages espagnols, Albert Vilalta et Roque Pascual enlevés fin 2009 en Mauritanie, ont été dans un moment donné retenus dans une zone montagneuse.

Yahya Abou Al-Houmam et Khaled Abou Al-Abbass en adieux du commando de l'attentat de Nouakchott (ALAKHBAR / Exclusif)

Yahya Abou Al-Houmam et Khaled Abou Al-Abbass en adieux du commando de l'attentat de Nouakchott (ALAKHBAR / Exclusif)

Teyib Ould Sidi Ali dans une opération de chasse. Il est mort en accident octobre 2012 alors qu'il était en route pour la Libye (ALAKHBAR / Exclusif)

Teyib Ould Sidi Ali dans une opération de chasse. Il est mort en accident octobre 2012 alors qu'il était en route pour la Libye (ALAKHBAR / Exclusif)

Les islamistes armés parient notamment sur le caractère accidenté des zones qu'ils connaissent depuis des années ainsi que les conditions météorologiques où la température avoisine 50 C°. À l'approche de l'été, cette situation pourrait se dégrader davantage.

De son côté, les forces franco-africaines, notamment celles du Tchad, multiplient ses attaques pour mettre au pas les combattants islamistes, en ciblant notamment leurs leaders et visant les magazines d'armes. Des informations non confirmées font état de la liquidation d'Abou Zeid et Kkaled Abou Al-Abbass (Nos photos inédites), deux lieutenants de plus sanguins et tenaces d'Aqmi.




Banner

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

L’écrivain Mohamed Yahya Ould Ciré: « Les Harratines sont victimes d’un double racisme»

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires