Date: 23.11.2017  Heure: 22:27 GMT


Ajouté le : 05.04.2013 00:38

Lettre ouverte à SEM Hans-Georg Gerstenlauer, Ambassadeur-Chef de Délégation de l'Union Européenne en Mauritanie

La représentation de l'Union Européenne en Mauritanie organise le prix feu Habib Ould Mahfoud en guise de reconnaissance à l'égard de ce pionnier du journalisme mauritanien et pour motiver les jeunes journalistes.

Mais, l’opacité qui a entouré l’édition 2012 et la mention de nos deux noms (Ahmed Mohamed Elmoustapha Mohamed Mouloud Gah) parmi lauréats alors que nous n’avons même pas participé à cette édition nous ont amené à vous adresser, pour la deuxième fois, cette lettre, par voie de presse cette fois-ci, pour vous informer d’abord de ces faits :

- Lors de la remise, le 30 janvier 2013, du prix de l'édition 2012, un communiqué de presse de votre délégation a mentionné nos deux noms alors que nous n'avions même pas participé à cette édition!

- Nous avons alors saisi la Délégation de l’Union européenne à travers l’organe pour lequel nous travaillons, en l'occurrence l'Agence Indépendante d'information (Alakhbar). Mais la chargée de communication de la délégation n’a jamais respecté les rendez-vous qu’elle nous accordait pour discuter du problème.

- Nous avons donc saisi, par le biais notre agence toujours, le Rassemblement pour la presse mauritanienne (RPM) qui devait superviser le concours. Mais ce dernier nous a précisé qu’il n’a pas été associé à l’édition. Trois des quatre membres du jury ont affirmé n’avoir pas participé à la correction du concours. Le quatrième ne savaient même pas qu’ils était membre du jury.

- Dans ces conditions les organes Sahramedia et Esevir ont rendu à la délégation les prix qui leur avaient été octroyés dans le cadre de la même édition.

- le 28 février 2013, nous avons adressé une lettre à la délégation avec accusée de réception. Mail il a fallu attendre le mardi 12 mars pour rencontrer la chargée de la communication de la délégation en marge d’une rencontre à Nouakchott . Elle nous a encore fixé un rendez-vous pour le jeudi 14 mars avant de le reporter pour une semaine.

Et jour-J, elle nous a accueil au portail de la délégation pendant près de vingt minutes pour nous dire qu’elle ne pouvait pas nous recevoir en raison d’un un autre rendez-vous que elle avait le même jour. Elle a toutefois promis de nous envoyer, dans trois jours, les détailles relatifs sur les noms, formulaire et adresses des lauréats.

- Paradoxalement, elle a ajouté qu’il y avait une confusion dans les noms des lauréats et qu’elle ne connaissait rien des lauréats à part leur adresse électronique. Pourtant, selon les conditions de participation, le candidat doit inscrire dans un formulaire son nom, numéro de téléphone et le nom de son organe de presse.

- Nous avons à deux reprise, lundi 25 et mercredi 27 mars 2013, rappelé, par mail, la chargée de communication pour qu’elle nous envoie comme elle avait promis, les détails sur les lauréats, mais là encore d’autre promesses non respectées.
Suite à ce qui précède:

- Nous sommes consternés pour le traitement qui nous a été réservé et demandons une enquête diligente sur l’affaire

- Nous sommes particulièrement déçus par la conduite de la chargée de communication de la délégation de ‘Union européenne à notre égard.

- Nous regrettons que le nom de feu Habib Ould Mahfoud ait été mêlé dans une affaire entourée d'opacité. Le défunt est un symbole qui s’est sacrifié pour la liberté de la presse en Mauritanie.

- Nous appelons également les syndicats et organes de presse à mener une enquête sur cette affaire et à informer des résultats à l'opinion publique.

- Et saluons enfin le geste des organes de presse qui ont refusé de réceptionner un prix douteux.

Nouakchott, le 03 Avril 2013.

Ahmed Mohamed Elmoustapha
Mohamed Mouloud Gah




chinguitel

Composition du nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires