Date: 30.04.2017  Heure: 08:58 GMT


Ajouté le : 20.04.2013 12:39

Mauritanie - Violence aux hommes: Le Vice-procureur terrassé par une femme

FAIT DIVERS - Retenez bien. C’est de la violence, cette fois-ci, faite aux hommes. Une femme mauritanienne s’est jetée mardi dernier sur l’adjoint au procureur de la République de Mauritanie, le juge Mahmouden Ould Ahmedou Ould Labbat, et lui a déchiré la chemise avant de le plaquer au sol. Une victoire qu’elle n’aura pas le temps de fêter.

La bonne dame, Mariem, n’a pas du tout digéré le fait que l’adjoint au procureur de la République a classé sans suite sa plainte déposée contre une nigériane.

Pour vous rafraichir la mémoire, la mauritanienne tenait un salon de coiffure au 5ème arrondissement de Nouakchott. La nigériane avait elle aussi son salon de coiffure juste à côté. Mais les affaires de l’étrangère marchaient tellement que la rancœur a englouti le cœur de la mauritanienne qui n’en pouvait plus. Elle a décidé alors de déployer tout son arsenal pour déguerpir l’indésirable voisine.

Pour faire, la mauritanienne a copieusement provoqué sa voisine, a soigneusement préparé une plainte contre elle et, a doucement déposée sa plainte sur la table de l’adjoint au procureur.

Mais les choses tourneront très mal pour la Mauritanienne, car sa belle victoire sur l’adjoint au procureur elle va la savourer, célébrer et fêter en prison ! Les hommes n’ont-ils pas droit à un 8 mars!

Mais rira bien qui rira le dernier. Mariem, sur pressions exercées par le ministre de la justice en personne, a été libérée seulement après une dizaine d'heurs de détention !





Banner

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

L’écrivain Mohamed Yahya Ould Ciré: « Les Harratines sont victimes d’un double racisme»

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires