Date: 18.04.2014  Heure: 18:32 GMT


Ajouté le : 23.05.2013 23:10

Attentats au Niger: L’opération était "supervisée" par Moctar Bel Moctar (Les signataires par le sang)

Hassen Ould Khlil, alias Jouleibib (Photo Alakhbar)

Hassen Ould Khlil, alias Jouleibib (Photo Alakhbar)

ALAKHBAR (Nouakchott) - Le double attentant, qui a frappé ce jeudi le principal camp militaire d'Agadez et un site d'Areva à Arlit au Niger, a été "préparé en parfaite coordination entre le MUJAO et le mouvement 'Les signataires par le sang', sous la supervision directe de Moctar Bel Moctar", alias Khaled Abou Abass, a confié à Alakhbar le porte-parole des signataires par le sang, Hassen Ould Khlil, alias Jouleibib.

Selon notre source, l’opération était baptisée: « Abdel Hamid Abou Zeid », le commandant (tué au nord Mali) de la Katiba Tarek Ben Ziyad qui dépend d’AQMI. Elle a été "excutée par un groupe de moujahidines originaires du Soudan, du Sahara Occidental et du Mali. Et chacun des deux véhicules utilisés "était rempli d’une tonne d’explosifs"

L’atentant qui a frappé le site d'Areva a ciblé "les éléments d'élite de l’armée française qui assuraient la sécurité du site. Plusieurs de ces éléments ont trouvé la mort", a ajouté Ould Khlil.

L'autre atentant contre le camp militaire d'Agadez était "une réponse aux propos du président nigérien, Mamadou Issoufi, qui a déclaré sur le perron de l'Élysée en France qu'ils ont défait le terrorisme".




Journées culturelles de la Casamance à Nouakchott. Edition 2014

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2014

Partenaires