Date: 30.10.2014  Heure: 23:34 GMT


Ajouté le : 23.05.2013 23:10

Attentats au Niger: L’opération était "supervisée" par Moctar Bel Moctar (Les signataires par le sang)

Hassen Ould Khlil, alias Jouleibib (Photo Alakhbar)

Hassen Ould Khlil, alias Jouleibib (Photo Alakhbar)

ALAKHBAR (Nouakchott) - Le double attentant, qui a frappé ce jeudi le principal camp militaire d'Agadez et un site d'Areva à Arlit au Niger, a été "préparé en parfaite coordination entre le MUJAO et le mouvement 'Les signataires par le sang', sous la supervision directe de Moctar Bel Moctar", alias Khaled Abou Abass, a confié à Alakhbar le porte-parole des signataires par le sang, Hassen Ould Khlil, alias Jouleibib.

Selon notre source, l’opération était baptisée: « Abdel Hamid Abou Zeid », le commandant (tué au nord Mali) de la Katiba Tarek Ben Ziyad qui dépend d’AQMI. Elle a été "excutée par un groupe de moujahidines originaires du Soudan, du Sahara Occidental et du Mali. Et chacun des deux véhicules utilisés "était rempli d’une tonne d’explosifs"

L’atentant qui a frappé le site d'Areva a ciblé "les éléments d'élite de l’armée française qui assuraient la sécurité du site. Plusieurs de ces éléments ont trouvé la mort", a ajouté Ould Khlil.

L'autre atentant contre le camp militaire d'Agadez était "une réponse aux propos du président nigérien, Mamadou Issoufi, qui a déclaré sur le perron de l'Élysée en France qu'ils ont défait le terrorisme".




Banner

Journée de sensibilisation sur le lavage des mains, par Le Club des Jeunes Journalistes

Hon Nkodo Dang Roger, 1er vice-président du Parlement panafricain, à la rencontre de Nouakchott

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2014

Partenaires