Date: 19.06.2018  Heure: 00:52 GMT


Ajouté le : 20.06.2013 15:18

Assalamalekoum Festival mène un combat artistique pour les Droits de l’homme (Initiateur)

ALALHBAR (Nouakchott)-Assalamalekoum Hip Hop Festival International mène un combat artistique de défense des droits de l’homme en Mauritanie, a déclaré son initiateur Kane Limam, dit Monza.

Le festival resiste à des tentatives de récupération politique, a-t-il aussi déploré.

Monza s’exprimait au cours d’une conférence de presse organisée, ce jeudi à l’Institut Français de Mauritanie, en prélude du lancement de la 6e édition de Assalamalekoum Hip Hop Festival International à Nouakchott.

Plusieurs artistes venus des Etats unis, de la France, du Maroc, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et de la Tunisie, pour assister au festival ont pris également la parole.

« Je suis venu partager mon savoir-faire en matière de graffiti avec les jeunes mauritaniens», Med Zo Graffiti (Sénégal) .


«Je suis attiré par cette joie de vivre en Mauritanie qu’on ne retrouve pas ailleurs et pour participer au combat que mène le Hip Hop en Mauritanie», Tunisiano (Bechir Baccour de Snipper  (Tunisi) .

 

«Je suis content de participer à ce combat de défense des droits de l’homme»,  

«En parlant de Hip Hop, on brise les barrières érigées par les soi-disant leaders africains», Bogostyle (Sénégal).


« je suis fière de représenter partout mon pays qui est l’Afrique », Kaf Lagaf (Niger)

 

 « Je suis fièr de représenter la Sénégal  et l’Afrique,  et j’adresse un message de paix au peuple malien», Matador (Sénégal).


 «En Mauritanie, la culture est sur une balance » Malek Fall Overdose (Mauritanie).


«Je suis reconnu ni par la France ni par la Mauritanie,  je vis donc à la frontière», Skorpas  franco mauritanien.

 

« Je suis du Fouta et je chante en peule». Aissate franco-mauritanienne .

 

Enfin le lauréat de Assamalekoum Découverte 2013, Kalidou Sy, (Mauritanie) a remercié Monza qui permet aux artistes mauritnaiens de découvrir leur talent, selon lui.

 

Assalamalekoum Hip Hop Festival est  organisé par Zaza productions en collaboration avec l'Institut  français de Mauritanie sous le patronage de Ahmed Hamza président de la Communauté urbaine de Nouakchott  (CUN). 

 




chinguitel

Nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires