Date: 23.10.2017  Heure: 17:05 GMT


Ajouté le : 06.09.2013 15:20

Mauritanie: Revue de presse : des spéculations sur l’éventuelle rencontre Aziz/Daddah

ALAKHBAR (Nouakchott)- « Ould Abdel Aziz rencontrera-t-il les leaders de la COD ? La COD prône-t-elle un nouvel agenda ? L’heure de l’ouverture politique a-t-elle sonné ? La Politique surfe-t-elle sur un terrain stérile ?... » Elles vont bon train les spéculations de la presse, cette semaine, sur la rencontre attendue entre le président Aziz et le président en exercice de la COD, Ould Daddah, sur une médiation du président de l’Assemblée nationale Messaoud, pour trouver un consensus autour des législatives et municipales.

L’authentique quotidien écrit : «Si l’on en croit des échos proches de la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) et du président Messaoud Ould Boulkheïr, chef d’orchestre d’une intermédiation qui tente de rapprocher les pôles de la scène politique nationale, le président Mohamed Ould Abdel Aziz pourrait rencontrer quelques leaders de l’opposition, en vue de chercher une solution au blocage actuel qui compromette la tenue des élections législatives et municipales ». 

 

L’hebdomadaire Le Calame poursuit : «La rencontre entre le président Messaoud et le président de la République, après cette intervention entre le « facilitateur » et trois responsables de la COD, a visiblement remis le couvert et le présidium de la COD pourrait donner son accord pour une rencontre avec le président de la République ».

 

L’hebdomadaire ajoute : « Les acteurs politiques ont-ils, enfin, compris qu’ils ne peuvent pas continuer à bloquer le pays, avec leur intérêts assez bêtement égoïstes ?»

 

Reste à savoir « de quoi vont discuter les trois hommes ? » s’interroge Mohamed Fall Ould Oumère dans son édito dans La Tribune ? Et il prédit: « Si le courant est bien établi et que les discussions sont bien entamées, il se peut que la réunion débouche sur l’indentification de mesures (faisables) et « raisonnables » à même de rassurer sur la bonne foi des autorités et sur la transparence des élections ».

 

Moins optimiste, Le Rénovateur qui estime: « À moins d’un miracle, le tête à tête Ould Abdel Aziz –Daddah très attendu, a de fortes chances d’être un fiasco, dés lors où l’atmosphère dans laquelle il se tiendra sera surchauffée, pleine de réserve et de ruse de part et d’autre voire d’échanges peu sincères, plus tirés vers la courtoisie pour terminer au plus vite l’audience que fermement engagés pour mener le pays à bon pays ».

 

« Il suffit de se rappeler ces 4 années politiques perdues sans que le pays avance, de ces mille et une audiences accordées par le président de la République au patron de l’Assemblée nationale, qui optimiste avant le tête-à-tête sur les résultats attendus de la rencontre, revient toujours bredouille, faisant même parfois l’objet de railleries dans les coulisses pour avoir trop cru à la politique politicienne », poursuit le journal.

 

Remaniement ministériel à la veille des législatives et municipale ?

 

Abordant un autre sujet, mais relatif aux élections, Le Quotidien de Nouakchott parle d’un possible remaniement ministériel juste à la veille du scrutin: « À en croire différentes sources généralement bien informées, le président  Mohamed Ould Abdel Aziz s’apprêterait à mettre en œuvre un remaniement ministériel (….), informe le journal. La motivation principale est de libérer de toutes charges gouvernementales des ministres qui pourraient être amenés à se porter candidat (aux élections législatives et municipale ».

 

A noter encore cette semaine, la déception de Sy Mamadou vis-à-vis de Mohamed Yahya Ould Horma, ministre de la Communication. Le démissionnaire de la tête du Rassemblement de la Presse Mauritanienne (RPM) l’explique dans Le Calame : « Il faut dire que j’avais cru, avec l’arrivée du nouveau ministre, à une continuité de l’administration comme on dit ; malheureusement aujourd’hui, je suis au regret de vous l’annoncer, nos rapports sont difficiles et je constate également une tentative de marginalisation de notre organisation par ce département ».

 

Il y a enfin cette triste nouvelle rapportée par Nouakchott Info : « Le football national est en deuil avec la disparition prématurée de Mohamed Mahmoud Merry, entraineur de l’ASC Armée nationale qui s’est éteint, ce mercredi 28 août, au centre neuropsychiatrique de Nouakchott ».

 




Banner

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

L’écrivain Mohamed Yahya Ould Ciré: « Les Harratines sont victimes d’un double racisme»

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2017

Partenaires