Date: 25.05.2018  Heure: 20:46 GMT

Quelle valeur comptons nous attribuer à l'esclavagisme statutaire dans la vie sociale soninkée en 2017 ?

Non , je n'exagère pas, aujourd'hui certains milieux dans la communauté soninkée veulent célébrer et primer celui qui se dit Komé (esclave) dans une insouciance puérile et étrange. La stratification sociale soninkée qui assigne hermétiquement les différentes entités sociétales, est régie par un certain ordre régalien qui allie féodalisme et esclavagisme statutaire.

Détails »


Colloque de Bamako (suite): La Mauritanie au banc des accusés

Notons qu'au cour de la deuxième journée du colloque International de Bamako, intitule (Droit et Esclavage en Afrique de l'Ouest) monsieur Ndiaye Racine, professeur d'Histoire de l'Université de Nouakchott et soutien du chef de l'Etat actuel Mohamed ould Abdel Aziz, s'est offusqué des passages de l'intervention du président de IRA - Mauritanie qui traite des victimes de l'esclavage et de la tentative de génocide en Mauritanie.

Détails »


Mauritanie-Sénégal : Arrondir les angles

Dans un style qu’on croyait à jamais révolu, la très officielle Agence mauritanienne d’information (AMI) s’est fendue (…) d’un « éditorial » qui flaire les années de braise des tristement célèbres régimes militaires.

Détails »


Education : Quand est ce que l’Etat et le cadres… vont-ils comprendre ?

J’avais épargné à l’Etat et Parents d’Elèves la facture de l’enseignement secondaire de plusieurs centaine de jeunes durant 14 ans (1994 -2008), par la conception et l’application du système éducatif Oughoul El Ouahatt (Cerveaux des Oasis) intensif et gratuit, réducteur du cursus secondaire à 3 ans en moyenne au lieu de 7 ans..

Détails »


Une gentrification mal engagée/El Wely Sidi Haiba

La gentrification, ce phénomène d’embourgeoisement urbain ou de création de la petite noblesse, désigne une forme particulière d’enrichissement qui concerne les quartiers populaires et passe par la transformation de l’habitat, voire de l’espace public et des commerces.

Détails »


Editorial de Biladi

Trois de nos confrères, Moussa Samba Sy du Quotidien de Nouakchott ; Jedna Ould Deïda du site Mauriweb ; Babacar Baye Ndiaye webmaster du site Cridem ont été entendus ce vendredi (25 août) par la brigade de répression des crimes économiques chez laquelle avait atterri, d’on ne sait d’où, depuis quelques jours, le sénateur Mohamed Ould Ghadda.

Détails »


"À Propos du sénat", par Nagi Ould Abdel Aziz

..., J’ai été surpris par les interventions de certains qui estimaient que le sénat est une institution "nécessaire " pour notre démocratie.

Détails »


Double trahison d’un pays fragile

Qu’on détienne le courage et l’honnêteté intellectuelle pour le déclarer ou l’arrogance et la prétention pour le nier, la Mauritanie est depuis son indépendance sous le couperet de la double médiocrité et trahison.

Détails »


Les assurance dans notre pays, et les solutions de ‘’raccommodage’’ de Madame la Ministre..

Pour plus de clarté, et dans le but d’éclairer davantage le public, la déclaration de Madame La Ministre du Commerce, tenue après la réunion hebdomadaire du Conseil des Ministres, jeudi, le 07/07/2017, ne pouvait passer sans un commentaire.

Détails »


Du Million de poètes, au Million de politiciens actuels

Du Million de poètes, au Million de politiciens actuels, la Mauritanie peut passer aux millions de Docteurs scientifiques...

Détails »





Composition du nouvel hymne national de la Mauritanie

Le jeune Etat mauritanien, face à la guerre du Sahara –Archives

Alakhbar fait "une officine des Services de renseignement", selon Biram Dah Abeid

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2018

Partenaires