Banner

Date: 29.05.2024  Heure: 21:45 GMT


Ajouté le : 20.07.2017 12:34

Mauritanie : Malouma Meidah « payée » pour chanter contre le référendum constitutionnel

ALAKHBAR (Nouakchott) – L’artiste musicienne et sénatrice mauritanienne Malouma Mint Meidah aurait reçu une avance de 700 mille Ouguiyas pour chanter contre le référendum constitutionnel, selon un enregistrement audio fuité vers la presse.

 

Selon l’enregistrement, la Sénatrice - qui a quitté l’opposition (parti RFD) en transhumant vers le parti au pouvoir (UPR)-  continuerait à réclamer le reliquat des sommes promises.

 

L’enregistrement audio retrace une conversation téléphonique qui se serait déroulée entre le sénateur Mohamed Ould Ghadda et Mohamed Ould Bouamatou, l’homme d’affaire mauritanien en exil. Ces deux s’opposant au référendum constitutionnel du 5 août.

 

LireMalouma solidaire à ses camarades sénateurs

 

Une voix attribuée au sénateur Ould Ghadda entame la conversation et cite un certain « Mohamed », lequel est défini par l’auteur des fuites comme Mohamed Ould Bouamatou.  La voix pousuit en parlant de ses relations avec l'artiste et sanatrice Malouma.

 

Lors de sa recente arrestation, les téléphones de Ould Ghadda avait été saisis. Le sénateur avait accusé la Sécurité nationale mauritanienne et un conseiller du président Mohamed Ould Abdel Aziz de "l’espionner", de "violer" le secret de l’enquête et de "lire" ses messages téléphoniques.

 

Mohamed Ould Ghadda avait été arrêté à deux reprises dans le cadre d’un accident de la route survenu le vendredi 12 mai 2017 et qui avait fait trois morts.

 





chinguitelmrfr

BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2024

Partenaires