Banner

Date: 24.09.2023  Heure: 21:27 GMT


Ajouté le : _______

Pose de la première pierre d'une zone industrielle de pêche sur le littoral

Nouakchott, 27/11/2010 - A l'occasion de la célébration du cinquantenaire de l'indépendance nationale, le secrétaire général du ministère des pêches et de l'économie maritime, Dr Sidi Mohamed Ould Sid’Elemine, a supervisé samedi, la cérémonie de pose de la première pierre d'une zone industrielle de pêche sur le littoral, au km 28, au Sud de la capitale.
Le secrétaire général a indiqué au cours de cette cérémonie que le lancement des activités d'exploitation de cette zone industrielle, réservée aux manufactures de transformation, de traitement et de valorisation des produits de pêche, entre dans le cadre des objectifs du développement du secteur de la pêche, développement "qui se base essentiellement sur la protection de notre potentiel halieutique et sur son exploitation rationnelle ", a-t-il dit.
Il a précisé par la suite que la pose de la première pierre de deux sociétés actives dans le domaine des industries de transformation, permettra la création d'un pole de développement des manufactures de pêche.
Le secrétaire général a souligné aussi, " que les investissements mobilisés pour ce projet de 2 milliards d'ouguiyas, avec la création de 2000 opportunités d'emplois et la soumission d'autres requêtes en cours auprès des investisseurs, montrent clairement que cette zone sera un pôle d'attraction des industries de transformation dans le domaine des pêches".
Le président du regroupement économique à vocation lucrative, formé par plusieurs sociétés, M. Ahmed Ould Towmy, a indiqué dans une intervention faite à cette occasion, que cet investissement aura un impact positif sur la main-d'oeuvre et les exportations, tout comme il favorisera la création d'une valeur ajoutée de l'un des produits clés de l'économie nationale.
Le maire d'El Arya, M. Lemrabott Ould Gleyguim, avait prononcé auparavant une allocution, dans laquelle, il a exprimé la joie des populations pour la création de projets économiques dans cette zone se trouvant à leur proximité.
Trois sociétés actives dans le domaine des pêches opéreront dans cette zone.
Le premier est le regroupement économique à vocation lucrative, qui comprend des associations collectives et d'autres opérateurs et qui s'occupe aussi des études et de la préparation des projets, des appels d'offres, des ressources utilisées, avec possibilité de leur achat de manière conjointe. Il apporte également son soutien à tous ses membres, aux fins de résoudre leurs problèmes. Il est ouvert à tous les acteurs qui désireux y adhérer.
Le coût global des projets programmés par ledit regroupement est de 162 millions d'ouguiyas. Ces projets visent la réalisation d'une route donnant accès à ladite zone et d'une unité de production de l'électricité, en plus de stations pour le carburant, l'eau, l'énergie éolienne et d'un siège pour les douanes.
L'activité de la société mauritanienne de valorisation des produits de pêche, qui est le second opérateur dans la zone précitée, porte sur la construction d'une usine de production des engrais de poisson, d'une capacité de 150 tonnes par jour, en plus de la réalisation d'une extension du projet, 3 mois après le démarrage.
Ces premières mesures devront être suivies de l'acquisition de 60 embarcations de pêche traditionnelle, de la création de 400 emplois directs et indirects, de l'amélioration des capacités de la main d oeuvre , notamment à travers un programme de formation et d'échange des compétences technologiques.
Le démarrage du projet, dont le coût de financement conjoint entre partenaires mauritaniens et chinois est de 1,75 milliards ouguiyas, est prévu au 1er février 2011.
La société mauritanienne de développement des produits de pêche, qui est le troisième opérateur sur le site, doit construire quant à elle, une usine des huiles de poisson et créer 300 emplois directs et indirects.
Le coût du financement de ce projet orienté essentiellement vers l'agriculture et le développement est de 680 millions d'ouguiyas.
Dans une étape ultérieure, une autre société " Actuis Arteznal " s'ajoutera aux deux premières, dont l'activité portera sur le traitement des poissons, la production du poisson séché, en collaboration avec des opérateurs locaux dans ce domaine.
La cérémonie de pose de la première pierre s'est déroulée en présence du Wali mouçaid du Trrza, du Hakem de Ouad-Naga et des élus locaux.





chinguitelmrfr

BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2023

Partenaires