Banner

Date: 22.07.2024  Heure: 19:10 GMT


Ajouté le : 10.03.2013 13:09

Mauritanie: La CGTM dénote des violations des droits des travailleurs migrants

ALAKHBAR (Nouakchott) - La Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM) considère que les récentes décisions prises par les pouvoirs publics en Mauritanie à l’égard des travailleurs et travailleuses migrants (es) qui vivent dans notre pays ne contribuent pas au respect des droits de la convention des Nations Unies sur la protection des droits des travailleurs migrants et les membres de leurs familles adoptée en 2003 par l’assemblée générale de l’ONU.

Plusieurs cas de violations des droits des migrants ont été observés à travers une volonté manifeste de criminalisation de la migration, tant dans les procédés et les procédures d’arrestation, de détention que d’expulsion des travailleurs migrants et des membres de leurs familles, selon un communiqué de la CGTM reçu à Alakhbar.

Selon la centrale syndicale, ces interpellations et les expulsions des migrants opérées ces dernies jours tant à Nouadhibou qu’à Nouakchott, ont été faites dans une logique de gestion sécuritaire uniquement de cette problématique migratoire, gestion que notre pays semble avoir signée avec l’Union européenne dans le cadre de la surveillance des frontières européennes, le Frontex.

"tout porte à croire que les pouvoirs publics ont œuvré pour mettre tous les travailleurs migrants en séjour dans notre pays dans une position d’irrégularité car, après avoir permis leur enrôlement auprès des centres spécifiques qui leur ont été ouverts avec la promesse ferme des autorités compétentes que la carte de séjour leur serait gratuitement accordée, il leur a été exigé au moment de son retrait de s’acquitter d’une taxe de trente mille (30.000) ouguiyas par personne".

Il a été même noté, d'après la CGTM, la réadmission dans notre pays de plus de quarante migrants gambiens pour la plupart qui viennent d’être expulsés d’Espagne et qui ont été débarqués au niveau de l’aéroport de Nouakchott il ya quelques jours.





chinguitelmrfr

BannerBanner

O. Mouloud : Certains utilisent l’épouvantail Aziz pour que rien ne change en Mauritanie

O. Waghf : Le retour politique d'un ancien président pourrait déstabiliser la Mauritanie

Ibrahima Sarr déclare la guerre au système mauritanien

Retrouvez-nous sur Facebook


@FrAlakhbar

Agence d'information indépendante Alakhbar © 2024

Partenaires